AccueilOpen d'AustralieScott Morrison, premier ministre de l'Australie : "Novak Djokovic n'aura pas de...

Scott Morrison, premier ministre de l’Australie : « Novak Djokovic n’aura pas de traitement de faveur »

-

Il ne se passe plus un seul jour sans qu’un respon­sable, direc­teur ou influen­ceur austra­lien ne s’ex­prime sur le cas Novak Djokovic en vue de l’Open d’Australie, à partir du 17 janvier prochain.

Le numéro 1 mondial, qui devrait s’ex­primer une bonne fois pour toute sur sa venue ou non au pays des kangou­rous dans les prochains jours, est au cœur d’une prise de bec locale entre ceux qui ne seraient pas contre une forme d’exemp­tion et ceux qui refusent catégoriquement.

Une fois de plus ques­tionné sur un sujet qui semble vrai­ment passionner les Australiens, presque autant que le virus lui‐même, le premier ministre en personne, Scott Morrison, a semble‐t‐il voulu mettre un terme aux diffé­rentes hypo­thèses : « Il n’y a pas de règles spéciales pour les joueurs de tennis ou pour quiconque. Novak Djokovic devra suivre les mêmes exigences que tout le monde, il n’y aura pas de trai­te­ment de faveur. »

Fin de l’histoire ?

Instagram
Twitter