Accueil Open d’Australie SD – Henin, que ce fut laborieux

SD – Henin, que ce fut laborieux

-

De cer­tains matches, l’on ne retient que la vic­toire. C’est ce que va pro­ba­ble­ment faire Justine Henin ce soir. La Belge s’im­pose contre Alysa Kleybanova, 3–6 6–4 6–2, en 2h21 et se qua­li­fie pour les hui­tièmes de finale. L’essentiel est assu­ré ; pour la manière, il fau­dra repas­ser. Une Justine éteinte contre une Kleybanova limi­tée, ou l’ac­cou­che­ment d’une purge ten­nis­tique. Henin, cou­pable de fautes énormes en revers, au tou­cher par­ti­cu­liè­re­ment impré­cis, a atten­du deux sets et demi avant de prendre quelques ini­tia­tives offen­sives. Pendant ce temps, Kleybanova l’a fait jouer, s’ap­puyant sur une bonne lon­gueur de balles et des angles inté­res­sants. Une tac­tique payante pour la Russe dans le pre­mier set et, ce, mal­gré une incons­tance rédhi­bi­toire et de récur­rentes erreurs. Une tac­tique limi­tée dès la mi‐deuxième set, qui per­met à Justine de refaire son retard et de coif­fer Alysa au poteau. Le score de la troi­sième manche laisse sup­po­ser une bal­lade de la Belge. Il n’en est rien et il lui aura encore fal­lu 47 minutes avant de conclure la ren­contre. Des choix plus offen­sifs et une cer­taine agres­si­vi­té lui ont offert une toute fin de match plus tran­quille. Justine joue­ra sa place en quarts contre sa com­pa­triote Yanina Wickmayer. En espé­rant qu’elle retrouve sa lumière d’avant‐hier d’i­ci là.

Instagram
Twitter