Accueil Open d’Australie SH – Jour 5 – Les résultats

SH – Jour 5 – Les résultats

-

LES RESULTATS DES DAMES, ICI !

Tableau Masculin

LES TÊTES DE SÉRIE

Juan Martin Del Potro (ARG/4) bat Florian Mayer (ALL), 6–3 0–6 6–4 7–5. Adversaire en hui­tièmes : Marin Cilic.
Que ce fut labo­rieux… Juan Martin Del Potro bat Florian Mayer, 60ème joueur mon­dial, 6–3 0–6 6–4 7–5, en 2h33. Un match durant lequel Mayer aura fait jeu égal avec le numé­ro 5 mon­dial, le pous­sant régu­liè­re­ment à la faute. Del Potro devra éle­ver son niveau de per­for­mance dès le pro­chain tour, s’il veut espé­rer aller plus loin dans le tour­noi : il ren­con­tre­ra en hui­tièmes Stanislas Wawrinka ou Marin Cilic.

Andy Roddick (USA/7) bat Feliciano Lopez (ESP), 6–7(4) 6–4 6–4 7–6(3). Adversaire en hui­tièmes : Fernando Gonzalez.
Grosse bataille entre Andy Roddick et Feliciano Lopez. Et c’est l’Américain qui s’en sort 6–7(4) 6–4 6–4 7–6(3), après 3h40 de jeu. Un match de cogneurs, un match de ser­veurs. A ce jeu‐là, c’est Andy qui a mieux retour­né et le retour, c’est déci­sif dans ces cas‐ci. 29 aces de part et d’autre, 54 points gagnants pour Roddick, 71 pour Lopez ; 21 fautes directes pour le pre­mier, 60 pour le second ; 3 breaks pour l’un, un seul pour l’autre. Andy Roddick s’en va donc retrou­ver Fernando Gonzalez en hui­tièmes de finale.

Fernando Gonzalez (CHI/11) bat Evgeny Korolev (RUS), 6–7(5) 6–3 1–6 6–3 6–4. Adversaire en hui­tièmes : Andy Roddick.

Ce Korolev a du talent, c’est cer­tain. Aujourd’hui, le Russe a pous­sé Fernando Gonzalez dans ses der­niers retran­che­ments. Au final, le Chilien s’im­pose de jus­tesse, 6–7(5) 6–3 1–6 6–3 6–4, en 3h22. Une bataille très ser­rée, en témoignent leurs sta­tis­tiques res­pec­tives, qua­si­ment simi­laires. Aux points, c’est éga­le­ment Gonzo qui l’emporte par 154 à 150. Autant dire que ça ne s’est joué à rien. Rien, ou peut‐être l’ex­pé­rience, ce petit break en plus réa­li­sé au moment idoine dans la cin­quième manche… Gonzalez passe et s’en va défier Andy Roddick en hui­tièmes de finale.

Rafael Nadal (ESP/n°2) bat Philipp Kohlschreiber (GER/n°27), 6462 2675. Prochain adver­saire : Ivo Karlovic.
Ce ne fut pas simple, mais Rafael Nadal est pas­sé. Pour la pre­mière fois depuis le début du tour­noi, la Majorquin a dû céder une manche à son adver­saire. Se repro­chant un manque d’a­gres­si­vi­té, Rafa est seule­ment par­ve­nu à déve­lop­per son ten­nis comme il le sou­hai­tait dans la qua­trième et der­nière manche. Après les ral­lies de fond de court du troi­sième tour, Nadal devra réus­sir à maî­tri­ser Ivo Karlovic et ses mul­tiples aces pour se qua­li­fier pour les quarts de finale.

Ivo Karlovic (CRO) bat Ivan Ljubicic (CRO/n°24), 6336 6376. Prochain adver­saire : Rafael Nadal.

Marin Cilic (CRO/n°14) bat Stanislas Wawrinka (SUI/n°19), 4664 6363. Prochain adver­saire Juan Martin Del Potro.

LES FRANÇAIS

John Isner (USA/33) bat Gaël Monfils (FRA/12), 6–1 4–6 7–6(4) 7–6(5). Adversaire en hui­tièmes : Andy Murray.

Le coup de bam­bou ! Gaël Monfils est éli­mi­né de cet Open d’Australie. Le Français s’in­cline devant John Isner, 6–1 4–6 7–6 (4) 7–6 (5), après 2h48 de jeu. Gaël n’a pas mal joué, loin de là, mais il n’a pas su concré­ti­ser et conser­ver les avan­tages acquis. Des breaks d’a­vance, qui se laissent débrea­ker. Des tie‐breaks pas très bien négo­ciés. Le genre de détails qui tue contre un joueur comme Isner. L’Américain, de son côté, mérite sa vic­toire. Sans être excellent, avec un jeu sté­réo­ty­pé et bien peu de varia­tions, il a néan­moins fait preuve d’une vraie soli­di­té dans l’é­change. Sa lon­gueur de balle a sou­vent gêné La Monf’ et son ser­vice s’est avé­ré déci­sif dans les moments impor­tants. La ren­contre devait être un com­bat men­tal, les deux joueurs crai­gnant leurs qua­li­tés res­pec­tives. « Je m’at­tends à un match très dur dans la tête plu­tôt que dans le ten­nis », avait décla­ré Monfils. « Contre ce type de gars, on a l’im­pres­sion qu’on ne peut pas faire d’aces, qu’on ne peut pas faire de pas­sings… » Côté Isner, on n’é­tait pas en reste : « Les points ne sont jamais finis contre Monfils. Peu importe l’en­droit où vous allez mettre la balle, il ramè­ne­ra dans le court des balles que vous ne pen­siez pas humai­ne­ment jouables. Il fau­dra que je sois très solide dans la tête. » La bataille annon­cée a bien eu lieu. Et, au jeu du men­tal, c’est Isner qui l’emporte. Monfils s’en va bre­douille d’Australie et laisse son pote Jo last Frenchie chez les aussies. 

Triste jour­née pour les Bleus…

Andy Murray (ECO/5) bat Florent Serra (FRA), 7–5 6–1 6–4. Adversaire en hui­tièmes : John Isner.

Après une belle bagarre dans le pre­mier set où il a fait jeu égal avec le numé­ro 5 mon­dial, Florent Serra n’a pas réus­si à confir­mer ces bonnes dis­po­si­tions dans les manches sui­vantes. Il s’in­cline contre Andy Murray 7–5 6–1 6–4. Murray retrou­ve­ra en hui­tièmes Gaël Monfils ou John Isner.

AUTRES RESULTATS

Article pré­cé­dentMarion boit le bouillon…
Article sui­vantSD – Bartoli, la claque
Instagram
Twitter