AccueilOpen d'AustralieSH - Les résultats des têtes de série (mardi)

SH – Les résultats des têtes de série (mardi)

-

Petit réca­pi­tu­latif des résul­tats des têtes de série masculines.

Novak Djokovic (SRB/1) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6–2 6–0 6–0 PA : Santiago Giraldo (COL)
Novak Djokovic de retour à Melbourne, ça fait mal… Face à Paolo Lorenzi, au premier tour, le Serbe s’est pour­tant fait breaker d’en­trée de match. Avant de se reprendre et de boucler l’af­faire en 1h32. Le score : 6–2 6–0 6–0. 22 points gagnants, 13 fautes directes pour le numéro un mondial, contre 10 et 30 à l’Italien. 82 points inscrits, au final, contre 41, soit moitié plus. Et, stat inté­res­sante, près d’un point sur trois conclu avec réus­site ou non au filet, du côté de Nole. Au prochain tour, ce dernier affron­tera le Colombien Santiago Giraldo, tombeur de Matteo Viola, 6–4 6–2 6–1.

David Ferrer (ESP/5) bat Rui Machado (POR) 6–1 6–4 6–2 PA : Ryan Sweeting (USA)
Il est la tête de série numéro cinq et, surtout, demi‐finaliste du tournoi : David Ferrer est à surveiller de près tout au long de cette quin­zaine austra­lienne. Pour son premier tour, le Valencian défiait un Portugais, Rui Machado, 70ème à l’ATP. Bouclé en 1h44, 6–1 6–4 6–2. Face au métro­nome espa­gnol, Machado a nettoyé les bâches (52 fautes directes) et remporté moins d’un point sur deux sur son service (47%). Ferrer rejoint le deuxième tour ; prochaine étape : Ryan Sweeting ou Matthias Bachinger.

Richard Gasquet (FRA/17) bat Andreas Seppi (ITA) 6–3 3–6 6–3 6–1 PA : Andrey Golubev (KAZ)
Entrée en matière rela­ti­ve­ment piégeuse pour Richard Gasquet, au premier tour, face à l’ex­pé­ri­menté Andreas Seppi. Relativement bien négo­ciée par le Français, tête de série numéro 17. Richard prend le dessus en 2h32 et s’im­pose 6–3 3–6 6–3 6–1. 45 fautes directes et 44 points gagnants pour Gasquet, de quoi s’of­frir un deuxième tour face à Mikhail Youzhny ou Andrey Golubev.

Kei Nishikori(JPN/24) bat Stephane Robert (FRA) 6–1 7–6(7) 6–0 PA : Matthew Ebden (AUS)
Belle résis­tance de Stéphane Robert dans le deuxième set, face à Kei Nishikori, avec un break d’avance et des velléités offen­sives inté­res­santes. Mais, face à l’une des révé­la­tions de la saison dernière, il n’y avait pas grand chose à faire. 1h52, 6–1 7–6(7) 6–0 et le Japonais peut viser loin – les quarts de finale, selon lui : « C’est mon prochain objectif… Mais je vais prendre les matches les uns après les autres. Vous ne pouvez jamais savoir à l’avance ce qu’il va se passer, il y a touours des adver­saires très diffi­ciles. » Ca passe par un deuxième tour face à Matthew Ebden ou Joao Souza. A sa portée. 

Gael Monfils(FRA/14) bat Marinko Matosevic (AUS) 7–6(5) 6–3 6–3 PA : Thomaz Bellucci (BRE)
Match piège pour Gaël Monfils, au premier tour, face à l’Australien Marinko Matosevic. La Monf’ a bataillé 2h22 pour venir à bout de son adver­saire 7–6(5) 6–3 6–3. Pas mal de points gagnants (32), de fautes directes aussi (31), deux breaks concédés et un Matosevic qui a plutôt arrosé en fond de court (53 fautes directes) malgré de belles velléités offen­sives : direc­tion deuxième tour pour Gaël, face à Thomaz Bellucci ou Dudi Sela.

Andy Murray (GBR/4) – Ryan Harrison (USA) 4–6 6–3 6–4 6–2 PA : Edouard Roger‐Vasselin (FRA)
Si Federer, Nadal et Djokovic se sont baladés pour leur entrée en lice, il n’en a pas été de même pour Andy Murray… L’Ecossais a bataillé 3h15 pour se tirer des griffes du souvent accro­cheur Ryan Harrison. Au final, il l’emporte 4–6 6–3 6–4 6–2, non sans quelques frayeurs. Au deuxième tour, il pourra certai­ne­ment se permettre encore quelques largesses, face à Edouard Roger‐Vasselin, mais devra serrer les vis dès les seizièmes, avec une tête de série à défier dans le viseur…

Juan Ignacio Chela (ARG/27) bat Michael Russell (USA) 7–6(3) 6–3 6–4 PA : Pablo Andujar (ESP)

Alex Bogomolov Jr. (RUS/32) bat Daniel Gimeno‐Traver (ESP) 6–3 6–2 6–4 PA : Michael Llodra (FRA)

Milos Raonic (CAN/23) bat Filippo Volandri (ITA) 6–4 6–0 6–2 PA : Philipp Petzschner (ALL)

Janko Tipsarevic (SRB/9) bat Dmitry Tursunov (RUS) 5–7 7–6(12) 6–3 6–4 PA : James Duckworth (AUS/W)

Viktor Troicki (SRB/19) bat Juan Carlos Ferrero (ESP) 4–6 6–7(3) 6–2 7–6(3) 6–2 PA : Mikhail Kukushkin (KAZ)

Andy Roddick (USA/15) bat Robin Haase (NED) 6–3 6–4 6–1 PA : Lleyton Hewitt (AUS/W)

Nicolas Mahut (FRA) bat Radek Stepanek (CZE/29) 7–5 7–5 6–3 PA : Tatsuma Ito (JAP/W)
Belle perfor­mance de Nicolas Mahut ! Le Français sort Radek Stepanek, tête de série numéro 29, et en trois sets, s’il vous plaît. 7–5 7–5 6–3 en 1h40, 40 points gagnants, 23 fautes directes… Seule ombre au tableau, le service, avec 38% de points gagnés derrière sa deuxième balle et six breaks concédés. L’Angevins, 81ème mondial, signe sa première victoire de la saison, après des échecs au premier tour, à Brisbane, et au premier tour des quali­fi­ca­tions, à Sydney. C’est égale­ment sa première victoire en Grand Chelem sur une tête de série depuis Wimbledon 2006 où il avait sorti la tête de série numéro 30, Kristof Vliegen, au deuxième tour. Il jouera une place en seizièmes de finale contre Tatsuma Ito, invité par les orga­ni­sa­teurs. Une belle occa­sion d’égaler son meilleur résultat dans un tournoi majeur. 

Gilles Simon (FRA/12) bat Danai Udomchoke (THA) 6–1 3–6 6–7[5] 6–3 6–2 PA : Julien Benneteau (FRA)

Entrée en matière labo­rieuse pour Gilles Simon. Le Français a eu besoin de 5 sets pour se défaire du Thaïlandais Danai Udomchoke, 201e mondial, et s’im­pose fina­le­ment 6–1 3–6 6–7[5] 6–3 6–2. En tout, Simon a commis 51 fautes directes pour 53 points gagnants. Une balance tout juste posi­tive qui témoigne des nombreuses diffi­cultés rencon­trées par le Tricolore face à ce modeste adver­saire. Au prochain tour, Simon retrou­vera son compa­triote Julien Benneteau.

Marcel Granollers (ESP/26) bat Jesse Levine (USA) 6–0 7–6(4) 5–7 5–7 6–3 PA : Frederico Gil (POR)

Jo‐Wilfried Tsonga (FRA/6) bat Denis Istomin (UZB) 6–4 3–6 6–2 7–5 PA : Riccardo Mello (BRE)

C’était un premier tour piégeux pour Jo‐Wilfried Tsonga. Opposé à Denis Istomin, le Français a su s’im­poser, en patron, sur une Margaret Court Arena copieu­se­ment garnie. Victoire 6–4 3–6 6–2 7–5 pour Jo qui affron­tera le gaucher brési­lien Riccardo Mello au tout suivant. 

Regardez l’Open d’Australie en Live sur Eurosport et béné­fi­ciez d’une offre d’essai  » spécial WLT » : 

3,90 € pour un abon­ne­ment d’un mois grâce au code promo­tionnel « WLT‐12M ». 

29,90 € pour 12 mois grâce au code promo­tionnel « WLT‐12A ».

Raquettes Babolat