Accueil Open d’Australie Sinner : « Je n’ai pas per­du à cause de la fatigue »

Sinner : « Je n’ai pas perdu à cause de la fatigue »

-

Éliminé au pre­mier tour par Denis Shapovalov dans un match de haute inten­si­té, Jannik Sinner n’a pas vou­lu se trou­ver d’excuses, avec la fatigue engen­drée par son récent tour­noi à Melbourne, pour expli­quer sa défaite. Il estime plu­tôt que son adver­saire du jour a été meilleur dans les moments cru­ciaux. Une capa­ci­té d’a­na­lyse impres­sion­nante pour un joueur de 19 ans. 

« Je ne pense pas que cela (la pro­gram­ma­tion de son pre­mier tour 24h après sa finale du tour­noi de Melbourne) m’ait déran­gé hon­nê­te­ment. Il est évident que je me suis sen­ti de plus en plus fati­gué, mais je pense que je dois tirer des leçons de tout cela. Si vous par­ti­ci­pez aux grands tour­nois et que vous attei­gnez les quarts de finales, les demi‐finales ou la finale, vous serez fati­gués à ce moment‐là. Aujourd’hui, je n’ai pas per­du cause de la fatigue. Il a été meilleur que moi dans les moments impor­tants et cela a suf­fi pour me battre. »

Instagram
Twitter