AccueilOpen d'AustralieThe Melbourne Coffee : Bencic débute fort

The Melbourne Coffee : Bencic débute fort

-

Chaque matin de la quin­zaine, la rédac­tion de welovetennis.fr vous propose un retour sur les événe­ments de la nuit austra­lienne afin de vivre plei­ne­ment le « Happy Slam » !

Suivez tous les résultats !

Les faits de la nuit…

Elle peut avoir le sourire. Belinda Bencic confirme son retour en forme en signant la première victoire de sa carrière aux dépens de Venus Williams (6–3, 7–5). Un match plein de la native de Flawil où elle a affiché une grosse agres­si­vité. Un succès qui confirme son retour aux affaires et qui lui permet d’enchaîner une 16e victoire de suite après ses trois titres remportés fin 2017 en ITF.

Julia Goerges ne connaît pas la crise. L’Allemande démontre qu’elle s’inscrit comme une outsider sérieuse en enchaî­nant une 15e victoire de rang après un premier tour réussi face à Sofia Kenin (6–4, 6–4). La suite ? La joueuse germa­nique affron­tera Alizé Cornet qui n’a pas tremblé pour écarter la jeune wild‐card chinoise de 16 ans Xinyu Wang (6–4, 6–2). Les têtes tombent déjà dans le tableau féminin avec les sorties de Venus Williams donc, mais aussi de CoCo Vandeweghe, Sloane Stephens (qui subit sa huitième défaite de suite depuis son sacre à l’US Open), Dominika Cibulkova et Ekaterina Makarova. 

Demi‐finaliste en 2017, Grigor Dimitrov réussit une entrée en lice express en corri­geant le qualifié autri­chien Dennis Novak 6–3, 6–2, 6–1. Denis Shapovalov a remporté le choc des prodiges face à Stefanos Tsitsipas (6–1, 6–3, 7–6(5)) et pour­rait retrouver Jo‐Wilfried Tsonga au deuxième tour. Kevin Anderson, fina­liste de l’US Open, a été battu par Kyle Edmund après une bataille en cinq manches (6–7(4), 6–3, 3–6, 6–3, 6–4). Dans le clan trico­lore, l’aven­ture est terminée pour Pierre‐Hugues Herbert, Corentin Moutet (qui dispu­tait son premier match en Grand Chelem) et Pauline Parmentier.

Le chiffre du jour… 9

Si la journée n’est pas encore terminée, elle est déjà néga­tive pour le tennis améri­cain. Neuf des repré­sen­tants du pays de l’Oncle Sam ont pris la porte dès le premier tour : Venus Williams, CoCo Vandeweghe, Sloane Stephens, John Isner, CiCi Bellis, Alison Riske, Jennifer Brady, Sofia Kenin, Taylor Townsend. Ryan Harrison est le seul joueur améri­cain à avoir franchi (pour l’instant) le cap du premier tour.

La décla du jour…

« Dans le tennis féminin, tout peut arriver quand Serena (Williams) n’est pas là. » Cette sortie est signée Timea Babos après sa victoire sur CoCo Vandeweghe (7–6(4), 6–2), demi‐finaliste sortante. Une phrase qui résume bien l’hécatombe du tableau féminin.

Le point du jour…

Battu par Denis Istomin (6–2, 6–1, 5–7, 7–6(3)), Pierre‐Hugues Herbert peut se consoler avec ce sublime lob‐tweener !

L’insolite du jour…

Victorieuse de son premier match en 2018 en domi­nant Francesca Schiavone au premier tour (6–1, 6–4), Jelena Ostapenko a vécu un moment cocasse à la fin de son match. Alors qu’un fan lui deman­dait de signer son programme, la Lettonne ne trou­vait pas sa photo… Gênant.