Accueil Open d'Australie The Melbourne Coffee : Serena se promène, petite alerte pour Djokovic

The Melbourne Coffee : Serena se promène, petite alerte pour Djokovic

-

Chaque matin de la quinzaine, la rédaction de welovetennis.fr vous propose un retour sur les événements de la nuit australienne afin de vivre pleinement le « Happy Slam » !

Suivez tous les résultats !

Le résumé de la nuit…

Pierre-Hugues Herbert, l’un des deux derniers Tricolores, n’a rien pu faire face à Milos Raonic. Le Canadien, toujours aussi impressionnant sur ses services, s’impose 6-4, 6-4, 7-6(6) et rejoint les huitièmes de finale où il pourrait affronter Alexander Zverev. Novak Djokovic, lui, a connu une première petite alerte en lâchant un set à Denis Shapovalov. Le Serbe menait 6-3, 6-4, 4-1 avant de connaître un tour d’air et de se reprendre pour coller un 6-0 au quatrième.

Naomi Osaka et Elina Svitolina ont joué à se faire peur. La Japonaise a bien failli se prendre les pieds dans le tapis face à l’imprévisibile Su-Wei Hsieh puisqu’elle était menée 7-5, 3-0 avant de s’en sortir 5-7, 6-4, 6-1. L’Ukrainienne, elle, a souffert face à Shuai Zhang, mais elle a su refaire son retard dans le troisième set (0-3) pour s’imposer 4-6, 6-4, 7-5.

Le chiffre de la nuit… 9

Trois victoires en deux sets, Serena Williams se promène depuis le début de la quinzaine. La preuve, l’Américaine n’a cédé que neuf petits jeux en trois matchs. Dayana Yastremska, balayée 6-2, 6-1, est sa dernière victime. Prochaine adversaire : Simona Halep ou Venus Williams.

La perf’ de la nuit…

Sans faire de bruit, Daniil Medvedev (19e) continue d’impressionner. Même si David Goffin (22e) n’a pas encore retrouvé son niveau après une année 2018 perturbée par les blessures, le Russe ne lui a pas laissé une seule chance et s’impose en trois sets, 6-2, 7-6(3), 6-3. Le Moscovite de 22 ans envoie un signal fort et rejoint ainsi les huitièmes de finale d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Il y affrontera Novak Djokovic.

Le point de la nuit…

Malgré 57 fautes directes, Denis Shapovalov a été capable de quelques fulgurances.

L’insolite de la nuit…

C’est une scène assez cocasse qui a été filmée par les caméras d’Eurosport. Présent sur le site, Roger Federer se dirigeait vers les vestiaires mais il s’est vu refuser l’accès par le vigile car il n’avait pas son badge. Le Suisse a donc attendu l’arrivée d’Ivan Ljubicic qui avait son badge pour accéder aux vestiaires.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook