Accueil Open d'Australie The Melbourne Coffee : Sharapova – Williams, une finale de rêve…

The Melbourne Coffee : Sharapova – Williams, une finale de rêve…

-

On y est. La grande finale féminine débute dans quelques minutes. Les spectateurs de la Rod Laver Arena vont assister à la finale idéale, entre la numéro une mondiale, Serena Williams, et sa dauphine au classement, Maria Sharapova. La journée se terminera par la finale du double messieurs où la paire tricolore Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert espère soulever le trophée. Présentation.

Serena veut continuer d’écrire l’histoire

On ne pouvait pas rêver. Le tableau féminin va s’achever en apothéose avec la finale de rêve entre Serena Williams et Maria Sharapova, les deux stars du circuit. Et la rencontre promet pour différentes raisons. L’Américaine veut continuer d’inscrire son nom dans l’histoire du tennis féminin, et souhaite se rapprocher de la barre symbolique des vingt titres en Grand Chelem. En cas de succès, elle en serait à dix-neuf, ce qui ferait d’elle la deuxième joueuse la plus titrée de l’ère Open, derrière Steffi Graff (22) et devant Chris Evert et Martina Navratilova (18).

Sharapova, mettre fin à dix ans d’attente

Maria Sharapova va devoir mettre fin à plus de dix ans d’attente face à Serena Williams. Oui, vous ne rêvez pas, la Russe n’a plus battu l’Américaine depuis 2004 et la finale du Masters de Los Angeles. Depuis quinze défaites consécutives. Mais, on a vu pendant cet Open d’Australie que les séries étaient faites pour se terminer. Souvenez-vous Tomas Berdych face à Rafael Nadal. Dans leur confrontation, Serena mène donc largement 16 victoires à 2. Les deux joueuses se sont affrontées à trois reprises auparavant en finale de Grand Chelem. Là aussi, Serena mène, 2-1 (victoire de Sharapova à Wimbledon en 2004, et Serena s’est imposé à l’Open d’Australie en 2007 et Roland-Garros 2013).

Mahut – P2H pour imiter Santoro – Llodra

C’est la belle histoire de la quinzaine côté tricolore. Et elle fait du bien. Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert disputent la finale du double face à la paire italienne, Fabio Fognini et Simone Bolelli. Et les Tricolores espèrent marcher sur les traces de Fabrice Santoro et Michaël Llodra titrés à Melbourne en 2003 et 2004. Un sacré challenge dont on salive d’avance.

Bref, vivement que ça commence…

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook