Accueil Open d’Australie Thiem encore plus puis­sant que Nadal

Thiem encore plus puissant que Nadal

-

Jamais dans sa car­rière Dominic Thiem n’avait bat­tu Rafael Nadal en Grand Chelem. C’est chose faite. Au terme d’une ren­contre tota­le­ment folle et par­ti­cu­liè­re­ment intense, l’Autrichien a réa­li­sé l’exploit de domp­ter l’Espagnol en quatre sets 7–6(3), 7–6(4), 4–6, 7–6(6) et 4h10 de jeu. 

Dominic Thiem la tient enfin. L’Autrichien est allé cher­cher un pre­mier suc­cès sur Rafael Nadal dans les tour­nois du Grand Chelem au terme d’une ren­contre mar­quée par de mul­tiples rebon­dis­se­ments. L’Espagnol a eu un break d’avance dans les deux pre­miers sets (5–3 puis 4–2) mais à chaque fois, il a per­du les jeux déci­sifs. Logique car le numé­ro 1 mon­dial se trouve alors domi­né en fond de court par l’intensité infer­nale du pro­té­gé de Nicolas Massu.

Malgré le retour du Majorquin qui arrache un qua­trième set, le cin­quième mon­dial se reprend en brea­kant dès le troi­sième jeu. Il tient son avance mais son bras se met à trem­bler lorsqu’il sert pour le gain du match à 5–4 : une double faute et trois vilaines fautes directes, voi­là que Rafael Nadal est de retour. Dominic Thiem a bien failli connaître la même mésa­ven­ture dans le jeu déci­sif où il rate deux balles de match à 6–4. Sur un pas­sing qui heurte la bande du filet (qui a sou­vent bas­cu­lé de son côté), Thiem s’en offre une troi­sième qu’il ne manque pas de conclure.

A 26 ans, Dominic Thiem dis­pu­te­ra sa cin­quième demi‐finale dans un Grand Chelem, la pre­mière en Australie. Souvent pla­cé ces der­nières années, Dominic Thiem signe un suc­cès réfé­rence dans sa car­rière. Une vic­toire qui peut être syno­nyme de déclic. A lui de confir­mer face à Alexander Zverev.

Instagram
Twitter