AccueilOpen d'AustralieTsitsipas : "Le service, c'est un peu monotone"

Tsitsipas : « Le service, c’est un peu monotone »

-

Demi‐finaliste l’an dernier, Stefanos Tsitsipas a été battu par Milos Raonic (7–5, 6–4, 7–6(2)) dès le troi­sième tour. Une rencontre au cours de laquelle le Grec a été inca­pable de contrer le service du Canadien. Le sixième mondial l’a reconnu en confé­rence de presse : « C’est assez diffi­cile de l’affronter, il joue des coups droits de partout sur le court et vous ne savez pas vrai­ment où vous allez les avoir. Il tourne très vite autour de son revers pour lâcher ses coups droits. Son service est très bon, l’un des meilleurs. Ce match me rappelle un peu celui face à Kyrgios à Brisbane il y a quelques semaines (à l’ATP Cup). Il y avait peu d’échanges mais beau­coup de services. Aujourd’hui (lire ce vendredi), je me sentais inca­pable de relancer son service. J’avais l’impression d’être lent, sans anti­ci­pa­tion. Le tennis peut parfois être un sport étrange. »

« Le tennis peut parfois être un sport étrange »

Le lauréat du dernier Masters de Londres a ensuite expliqué pour­quoi il avait parlé d’un « sport étrange » : « Avec le service, vous pouvez faire le point à chaque fois et vous ne pouvez pas faire grand‐chose. C’est l’ace au T, sur la ligne, c’est très précis. Je ne dis pas que c’est de la chance, bien au contraire, c’est une véri­table arme, une force. Et la personne qui la possède mérite de gagner. Mais parfois, c’est un peu mono­tone, faire une seule chose tout le temps. »