Accueil Open d’Australie Un méde­cin aus­tra­lien spé­cia­liste éva­lue les risques

Un médecin australien spécialiste évalue les risques

-

Le quo­ti­dien aus­tra­lien The Age est allé inter­ro­ger un méde­cin spé­cia­liste pour connaître les consé­quences médi­cales en cas de pra­tique dans les condi­tions actuelles de qua­li­té d’air de Melbourne : « Certains res­sen­ti­ront les effets plus que d’autres au niveau de la per­cep­tion ou du cer­veau. On dit sou­vent que c’est l’ath­lète qui peut sup­por­ter le plus d’es­souf­fle­ment ou le plus dou­leur mus­cu­laire qui donne les meilleurs résul­tats. Il se peut aus­si que cer­tains ath­lètes peuvent ne pas savoir qu’ils souffrent d’asthme induit par l’exer­cice. Bien que tous les joueurs de ten­nis soient super en forme, il est pos­sible que cer­tains d’entre eux aient des voies res­pi­ra­toires réac­tives liées au fait qu’ils font beau­coup d’exer­cice et qu’ils le sachent ou non »

Instagram
Twitter