Accueil Open d'Australie Vincente : "Quand on y pense, c'est dingue qu'un mec aussi fin...

Vincente : « Quand on y pense, c’est dingue qu’un mec aussi fin frappe aussi fort »

-

Dans un beau portrait dressé par notre confère du journal L’Équipe, Quentin Moynet, on apprend beaucoup de choses concernant le « mystérieux » Andrey Rublev. Le principal témoin est son entraîneur, l’Espagnol, Fernando Vicente. La première découverte, et elle n’est pas anodine, concerne le régime alimentaire du joueur russe pourtant plutôt maigre et fluet : « Vous ne pouvez pas imaginer tout ce qu’il bouffe pourtant. Il prend des protéines, mange de la viande, des sushis, mais rien à faire, son corps est comme ça. Quand on y pense, c’est dingue qu’un mec aussi fin frappe aussi fort. »

Instagram
Twitter