AccueilOpen d'AustralieVisa refusé pour Djokovic ? La politique australienne dans tous ses états

Visa refusé pour Djokovic ? La politique australienne dans tous ses états

-

L’exemption médi­cale accordée par deux méde­cins indé­pen­dants à Novak Djokovic pour parti­ciper à l’Open d’Australie est en train de prendre des propor­tions poli­tiques tota­le­ment déme­su­rées en Australie.

Après l’in­ter­ven­tion musclée du Premier ministre qui a exhorté le numéro 1 mondial à dévoiler son dossier médical pour justi­fier son exemp­tion, c’est au tour d’une élue travailliste, Jaala Pulford, d’aller encore plus loin en décla­rant que le gouver­ne­ment fédéral pour­rait refuser à Novak Djokovic son visa et qu’il ne pour­rait donc pas parti­ciper au premier Grand Chelem de l’année et ce même si sa dispense s’avé­rait être parfai­te­ment en règle. 

« Le gouver­ne­ment fédéral a demandé si nous soutien­drons la demande de visa de Novak Djokovic pour entrer en Australie. Nous ne four­ni­rons pas à Novak Djokovic d’as­sis­tance indi­vi­duelle pour les demandes de visa pour parti­ciper au Grand Chelem de l’Open d’Australie 2022. Nous avons toujours été clairs sur deux points : l’ap­pro­ba­tion des visas relève du gouver­ne­ment fédéral et les exemp­tions médi­cales relèvent des méde­cins », a écrit celle qui est aussi ministre de l’Emploi. 

En réalité, et d’après les dernières infor­ma­tions du quoti­dien The Age, le gouver­ne­ment fédéral refu­se­rait de valider le visa de Novak Djokovic, qui a atterri à Melbourne il y a quelques minutes, faisant suite à une demande de Border Force, l’agence respon­sable des opéra­tions de contrôle fron­ta­lier, après qu’un membre de l’équipe du Serbe ait vrai­sem­bla­ble­ment soumis le mauvais type de visa.

À noter que Border Force détient malgré tout le pouvoir déci­sion­naire de faire entrer le numéro 1 mondial sur le sol australien.

La suite au prochain épisode qui devrait inter­venir assez rapi­dem­ment étant donné la tour­nure des évènements…

Instagram
Twitter