AccueilOpen d’AustralieZverev : « Si nous ne pouvons pas vrai­ment nous entrainer avant le…

Zverev : « Si nous ne pouvons pas vraiment nous entrainer avant le tournoi, alors il est plus simple de lancer une pièce pour désigner le vainqueur »

-

Hier la journée a été donc très mouve­mentée. Entre l’af­faire de l’ATP contre Djokovic et l’an­nonce faite par le gouver­ne­ment de l’Etat de Victoria en Australie de ne pas accueillir les joueurs à la mi‐décembre, les sujets ne manquaient pas en confé­rence de presse. 

Pour une fois d’ailleurs, Zverev a été épargné concer­nant l’af­faire avec son ex‐petite amie. Le joueur alle­mand a donc pu répondre aux inter­ro­ga­tions liées à la tenue de l’Open d’Australie. 

Le sujet devient brulant puisque si les joueurs devraient selon les dernières infor­ma­tions arriver que début janvier pour être en quaran­taine (14 jours). Ils n’au­ront alors que quelques jours pour se préparer à la première levée du Grand Chelem. Pour Sacha, c’est tout à fait incon­ce­vable : « Je ne pense pas que ce soit une option, pour être honnête. Je pense que nous en avons parlé. Je pense que si tel est le cas, nous ne pour­rons nous entraîner. Nous ne pour­rons pas jouer égale­ment de tour­nois pour nous préparer. Si nous ne pouvons même pas prati­quer pendant 14 jours et que nous devons sortir unique­ment pour jouer à l’Open d’Australie, c’est juste une loterie. Je veux dire, vous pouvez alors lancer une pièce pour dési­gner le futur vainqueur »

Instagram
Twitter