Rafael Nadal
Toni Nadal : "Je ne suis pas aussi optimiste que les autres années"




Dans une interview accordée chez nos confrères de L’Équipe, Toni Nadal, l'oncle qu'on ne présente plus, est revenu sur le petit passage à vide de son ancien poulain depuis le début de la terre battue. Moins confiant que les autres années, Toni reste cependant serein quant aux chances de Rafa de soulever un 12ème Roland Garros lui qui jouera une finale d'anthologie face à Novak Djokovic à Rome ce dimanche après-midi (16h) :


"Quand il est arrivé à Monte-Carlo, il n’avait pas le niveau. Il manquait trop d’entraînement. Il a joué vraiment mal contre Fognini (en demi-finales). Mais la confiance revient de semaine en semaine. C’est quoi, la confiance ? Ça veut dire que, quand tu frappes, tu ne penses pas que tu vas faire la faute. Tu vises une zone et tu es sûr de l’atteindre. Comme tu fais moins de fautes, tu peux prendre plus de risques et viser plus les lignes. Et ainsi de suite. Rafael sera-t-il prêt pour gagner Roland-Garros ? Je ne suis pas aussi optimiste que les autres années, où on arrivait à Paris avec beaucoup de titres, mais je ne suis pas du tout pessimiste. Il a encore une grosse semaine pour élever encore son niveau. Paris, c’est spécial : il jouera sur le court qui lui convient le mieux (le Philippe-Chatrier). C’est l’endroit le plus important au monde pour lui. Ses deux plus grands rivaux seront Djokovic et Thiem. Il faut faire l’effort dans les jours à venir. Surtout sur la constance."