Accueil Roland Garros 1000 spec­ta­teurs, quel bruit ? quelle billetterie ?

1000 spectateurs, quel bruit ? quelle billetterie ?

-

Avant l’or­ga­ni­sa­tion de son tour­noi de Rome, le pré­sident de la fédé­ra­tion ita­lienne, Angelo Binaghi avait vive­ment réagi quand le gou­ver­ne­ment lui avait inter­dit d’ac­cueillir des spectateurs. 

Il avait même par­ler de « scan­dale » puisque cette déci­sion avait été prise à la der­nière minute alors même que d’autres régions en Italie n’a­vaient pas ce type de res­tric­tion pour leurs évè­ne­ments sportifs. 

Les orga­ni­sa­teurs n’a­vaient donc pas pu anti­ci­per cette situa­tion. Et il est vrai que les courts avec des gra­dins vides et sur­tout visibles à l’in­verse de l’US Open et son habillage réus­si ren­voyaient une image triste et « indigne » d’un tour­noi de ce niveau connu pour être une fête incroyable puisque le public ita­lien est l’un des plus pas­sion­nés du monde, juste der­rière les Argentins.

Pour les demi‐finales, Binaghi avait donc obte­nu qu’il puisse rece­voir 1000 fans pour chaque match et c’est vrai que l’am­biance notam­ment pour le match de Shapovalov face à Schwartzman était plu­tôt belle. 

Maintenant le nou­veau cen­tral de Roland‐Garros n’est pas celui du Foro Italico et la déci­sion prise deux jours avant le début du tour­noi ne per­met­tra pas aux orga­ni­sa­teurs de pou­voir cus­to­mi­ser les lieux à moins d’un miracle.

De plus le sys­tème de billet­te­rie s’il est main­te­nu dans sa forme actuelle signi­fie q’un billet est valable pour une jour­née, et comme le décou­page ses­sion de nuits et ses­sion de jour n’est plus d’ac­tua­li­té, on vous laisse ima­gi­ner l’am­biance quand Nadal ou un autre cham­pion ren­tre­ra sur le court en fin de journée…

Instagram
Twitter