Accueil Roland Garros 1000 spectateurs, quel bruit ? quelle billetterie ?

1000 spectateurs, quel bruit ? quelle billetterie ?

-

Avant l’organisation de son tournoi de Rome, le président de la fédération italienne, Angelo Binaghi avait vivement réagi quand le gouvernement lui avait interdit d’accueillir des spectateurs.

Il avait même parler de « scandale » puisque cette décision avait été prise à la dernière minute alors même que d’autres régions en Italie n’avaient pas ce type de restriction pour leurs évènements sportifs.

Les organisateurs n’avaient donc pas pu anticiper cette situation. Et il est vrai que les courts avec des gradins vides et surtout visibles à l’inverse de l’US Open et son habillage réussi renvoyaient une image triste et « indigne » d’un tournoi de ce niveau connu pour être une fête incroyable puisque le public italien est l’un des plus passionnés du monde, juste derrière les Argentins.

Pour les demi-finales, Binaghi avait donc obtenu qu’il puisse recevoir 1000 fans pour chaque match et c’est vrai que l’ambiance notamment pour le match de Shapovalov face à Schwartzman était plutôt belle.

Maintenant le nouveau central de Roland-Garros n’est pas celui du Foro Italico et la décision prise deux jours avant le début du tournoi ne permettra pas aux organisateurs de pouvoir customiser les lieux à moins d’un miracle.

De plus le système de billetterie s’il est maintenu dans sa forme actuelle signifie q’un billet est valable pour une journée, et comme le découpage session de nuits et session de jour n’est plus d’actualité, on vous laisse imaginer l’ambiance quand Nadal ou un autre champion rentrera sur le court en fin de journée…

Instagram
Twitter