Roland Garros
Bourgue, une défaite pleine de promesses



Auteur d'un match remarquable sur le Central face au numéro deux mondial, Mathias Bourgue s'est révélé au grand public de la plus belle des manières. Malgré la défaite, ce match doit lui servir à progresser. Et revenir plus fort ?

Il était difficile de concevoir que ce que nous proposait Mathias Bourgue ce mercredi au deuxième tour de Roland Garros était l’œuvre d'un 164ème mondial. Durant les deuxième et troisième sets, L'Avignonnais a tout simplement baladé un Andy Murray certes passif, mais toujours difficile à manœuvrer. On vante souvent la main et le sens tactique du Britannique. Mais c'était bel et bien Bourgue qui se jouait de lui, usant et abusant d'amorties bien senties et d'accélérations long de ligne en revers. Porté par un Court Philippe-Chatrier frustré par la trop rapide défaite de Myrtille Georges, le Français de 22 ans n'a pourtant jamais paru impressionné par ces 10.000 personnes derrière lui. Et dire qu'il jouait son premier tableau final de Grand Chelem !

Encourageant pour l'avenir.

Les exemples sont nombreux de joueurs inconnus, capables face aux cadors du circuit de se transcender pour produire le temps d'un match un tennis qu'ils ne retrouveront ensuite jamais. Mais cela ne doit pas être le cas de Mathias Bourgue. Ce qu'il a montré de maîtrise technique et de sang-froid laisse penser qu'il ne s'agissait pas ici d'un joueur en surchauffe, jouant à 200 % de ses capacités. L'Avignonnais a tout simplement joué libéré, relâché, sentant qu'il était là dans un moment charnière dans sa jeune carrière. Cette défaite doit lui servir à se construire. Il faudra pour cela repasser par la case Challenger, et retourner affronter des adversaires moins célèbres sur des courts moins remplis. Mais comme il l'a dit lui-même sur le court à la fin de son match, l'objectif est là : progresser encore, pour revenir l'an prochain, et cette fois pas dans la peau d'un invité. On lui souhaite au moins ça.

Retrouvez tous les matchs du tournoi de Roland-Garros en direct vidéo sur Francetv sport, diffuseur officiel