Roland Garros
Que la fête commence !



C’est le grand jour. Après des jours et des semaines d’attente, la grande fête du tennis débute ce dimanche à la Porte d’Auteuil. Un tournoi qui s’annonce imprévisible.

Nadal pour la decima ?

Pour la première fois depuis 2014, Rafael Nadal débarque du côté de la Porte d’Auteuil en pleine possession de ses moyens et avec une confiance retrouvée suite à ses victoires probantes à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid. Si dans deux semaines il soulève la coupe des Mousquetaires pour la dixième fois de sa carrière, l’Espagnol aura réussi son pari, celui d’avoir dépassé ses doutes pour écrire son histoire. Un retour au premier plan qui est le fruit d’un travail acharné entamé dès 2016 avec l’arrêt prématuré de sa saison lors de la tournée asiatique. Un choix judicieux. Depuis, Rafa enchaîne les victoires (trois titres et trois autres finales) et pointe même à la première place de la Race. Et quand on sait que le taureau de Manacor marche à la confiance…



Le duo Agassi - Djokovic, l’attraction

Si l’événement de cette édition pourrait être une éventuelle decima de Rafael Nadal, l’attraction, elle, sera la première du nouveau formé par Novak Djokovic et Andre Agassi. Ce choix, officialisé à la suite de sa défaite en finale du Masters 1000 de Rome, est intervenu quelques jours après avoir congédié son staff et son coach historique, Marian Vajda : "C’est un nouveau chapitre. Au cours de trois ou quatre dernières semaines, j’ai effectué des changements en me séparant de mon équipe avec laquelle je travaillais depuis dix ans afin d’en créer une nouvelle et de mettre en place une nouvelle atmosphère. C’est excitant. Cette décision était la bonne car j’étais à la peine. Nous avions tous la sensation qu’il fallait changer, qu’il était nécessaire de se séparer." Cette décision paraît logique au regard du parcours des deux hommes concernés. Et Nole ne cache pas son admiration pour le Kid de Las Vegas : "Andre est une source d’inspiration pour moi et j’avais besoin de cela. Il a connu ce que je vis actuellement. Le fait qu'il soit présent est une excellente opportunité d’apprendre davantage et de grandir ensemble."



Peut-on avoir une surprise ?

Depuis janvier, le circuit ne cesse de nous surprendre. Qui aurait parié que Roger Federer et Rafael Nadal retrouvent leur meilleur niveau ? Qui aurait imaginé que Novak Djokovic et Andy Murray ne restent pas les ogres qu’ils ont été ? Autant d’arguments en faveur d’une édition 2017 assez imprévisible. La question est alors la suivante : qui pourrait être la surprise ? Alexander Zverev et Dominic Thiem sont régulièrement cités. L’Allemand de 20 ans a marqué les esprits en décrochant à Rome son premier Masters 1000. L’Autrichien, lui, est le seul joueur à avoir battu Rafael Nadal cette année sur ocre. Seront-ils les nouveaux joueurs à inscrire leur nom au palmarès d’un Grand Chelem ?



Et les Bleu(e)s dans tout ça ?

Les Bleus sont 30 à prendre part à Roland Garros 2017 (19 dans le tableau masculin et 11 dans le tableau féminin). Et comme d’habitude, Jo-Wilfried Tsonga semble être la meilleure chance dans le tableau masculin. Le Manceau arrive dans la capitale auréolé de son premier titre sur terre battue obtenu à Lyon. Bon pour la confiance, d’autant plus que JWT avait réalisé un excellent début d’année avec son quart de finale à Melbourne et ses titres à Rotterdam et Marseille. Chez les femmes, Kristina Mladenovic s’affirme comme une sérieuse outsider au regard de ses récentes performances. Et le coup sera bon à jouer avec un tableau féminin où tout semble possible avec les absences de Serena Williams et Maria Sharapova. Les deux numéros 1 du tennis tricolore seront les locomotives à suivre pour le reste des troupes.

De votre envoyé spécial à Roland Garros
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.