-->

Roland Garros
Le réveil-matin : Pouille déjà sur le pont



Après des mois d’attente, Roland-Garros débute ce dimanche avec le traditionnel « sunday start » ! Tous les matins de la quinzaine, nous vous présenterons votre journée.

L’affiche du jour… Lucas Pouille (FRA/15) - Daniil Medvedev (RUS)

Choisir une affiche relève forcément d’un choix subjectif. Pour cette première journée de la quinzaine, celui-ci se portera sur l’entrée en lice de Lucas Pouille qui affronte Daniil Medvedev. Sur le papier, ce match s’apparente à un piège, même si le Nordiste a remporté les deux affrontements face au Russe (il s’agira du premier sur terre battue). "C’est un joueur capable de jouer du très bon tennis et de jouer très vite notamment en revers" a expliqué le protégé d’Emmanuel Planque. Avant de débuter le Grand Chelem parisien, la dynamique des deux joueurs est assez identique avec une seule petite victoire sur terre battue (à Rome pour Pouille et à Monte-Carlo pour Medvedev). Le Moscovite reste sur quatre défaites de suite et n’aborde pas le rendez-vous de la Porte d’Auteuil en grande confiance. Mais c’est également le cas du numéro 1 français qui a enchaîné quatre éliminations de suite dès son entrée en lice avant de stopper la spirale négative dans la ville éternelle. Avec Tommy Haas de retour à ses côtés, Lucas Pouille entend bien oublier toute cette mauvaise période : "Je mets ce qu’il s’est passé derrière moi et je repars de l’avant avec des ambitions dans ce tournoi."

Le chiffre du jour…

20 ans… C’est l’écart du match entre le joueur le plus vieux et le plus jeune dans le tableau masculin. Et celui-ci opposera Ivo Karlovic, 39 ans et 88 jours, à Corentin Moutet, seulement âgé de 19 ans et 38 jours. Le gaucher parisien (143e), bénéficiaire d’une wild-card, dispute son deuxième tableau final en Grand Chelem après l’Open d’Australie où il avait chuté au premier tour face à Andreas Seppi. Le Tricolore est l’un des six débutants dans le tableau principal.

La surprise du jour…

La surprise est forcément un pari, un risque gagnant ou payant. Et la rédaction a décidé de mettre sa carte sur Grégoire Barrère. Invité par les organisateurs, le natif de Charenton-le-Pont a remporté 41 matchs pour dix défaites et grimpé de la 624e place à 196e depuis janvier 2018. En 2016 lorsqu’il avait bénéficié d’une wild-card, il avait perdu logiquement face à David Goffin. Cette année, il défie Radu Albot (97e) qui reste sur six défaites de rang. Alors, le Tricolore peut légitimement viser une première victoire en carrière en Grand Chelem.

La star du jour…

Sans surprise, la star du jour se nomme Alexander Zverev. Présenté comme l’outsider numéro un après une saison sur terre battue particulièrement réussie (titres à Munich et Madrid puis finale à Rome), l’Allemand ouvre sa quinzaine face à Ricardas Berankis (92e), un adversaire qu’il affronte pour la première fois de sa carrière. Si le numéro 3 mondial a impressionné depuis Monte-Carlo, il est attendu au tournant en Grand Chelem où il n’a jamais fait mieux qu’un huitième de finale (Wimbledon en 2017).

Les Bleus du jour…

Pour cette première journée de l’édition 2018, dix joueurs du clan français seront sur les courts.

Lucas POUILLE (FRA)[15] - Daniil MEDVEDEV (RUS)
Grégoire BARRERE (FRA) - Radu ALBOT (MDA)
Elliot BENCHETRIT (FRA) - Gaël MONFILS (FRA)[32]
Kei NISHIKORI (JPN) [19] - Maxime JANVIER (FRA)
Ivo KARLOVIC (CRO) - Corentin MOUTET (FRA)
Jennifer BRADY (USA) - Amandine HESSE (FRA)
Chloé PAQUET (FRA) - Pauline PARMENTIER (FRA)
Alizé CORNET (FRA)[32] - Sara ERRANI (ITA)

Le programme de dimanche

De votre envoyé spécial à Roland-Garros

Tous les produits d'Alexander Zverev sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.