Roland Garros
Garcia : "Un meilleur niveau de jeu"



Caroline Garcia a été intraitable pour se défaire d'Irina-Camelia Begu (6-1, 6-3) au troisième tour de Roland-Garros. En conférence de presse, la Tricolore a affiché sa satisfaction concernant son niveau de jeu.

Quel regard portez-vous sur votre performance ?
Il y a eu un meilleur niveau de jeu que les matchs précédents et c’est ce que l’on a travaillé hier (lire ce vendredi) et ce matin (lire ce samedi). C’est positif de voir des progrès dans le niveau de jeu. Lors des premiers tours, j’étais contente de mes victoires mais je savais que je devais produire un meilleur tennis si je voulais continuer dans ce tournoi. J’en avais besoin. On peut dire que c’est une montée en puissance. C’est ce qu’il faut car les matchs sont difficiles et ça se joue à pas grand-chose.

Avez-vous l’impression de mieux gérer la pression et les attentes ?
Depuis le début du tournoi, on me dit souvent qu’il y a de la pression et des attentes car je suis la mieux classée des Français. J’essaie simplement d’être concentrée sur mon tennis, sur ce que je peux produire sur le terrain. J’ai envie de continuer la-dessus, c’est un plaisir de jouer en France, à Roland-Garros. J’essaie d’apprendre de chaque semaine, de tous mes entraînements et de mes matchs pour savoir comment je fonctionne afin de mieux gérer ce qui peut me déstabiliser. Parfois je chute, mais j’apprends et je progresse. Je continue mon chemin et ça se passe un peu mieux qu’auparavant.

Votre prochain adversaire sera Angelique Kerber…
Elle a gagné des Grands Chelems et elle a été numéro 1 mondiale. Elle a l’habitude de ces situations, elle sait comment gérer ces moments. Elle est gauchère, ce qui est toujours différent. Elle rejoue un bon tennis par rapport à l’année dernière. Il faut que j’arrive à mettre mon jeu en place, à être agressive. Elle ne donne pas beaucoup de points donc il faudra que je garde une certaine maîtrise.

De votre envoyé spécial à Roland-Garros

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 64, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !