-->

Roland Garros
Imbattable Nadal



Si l’affiche apparaissait idéale, l’issue était connue. Malgré un premier set intense, Dominic Thiem n’avait pas la solution pour inquiéter Rafael Nadal. En trois sets (6-4, 6-3, 6-2) et 2h42 de jeu, l’Espagnol décroche son 11e titre à Paris, le 17e en Grand Chelem. La seule inquiétude a été l’intervention du kiné dans le troisième set pour lui masser l’avant-bras gauche. Mais cela n’a rien changé. Plus que jamais, le Majorquin est imbattable Porte d’Auteuil.

Finalement, cette finale a été à l’image du tournoi masculin où le suspense n’a guère existé. Rafael Nadal a été trop fort, beaucoup trop fort pour le reste du monde, y compris Dominic Thiem, le deuxième meilleur joueur du monde sur terre battue. L’entame a donné le ton. Avec un coup droit dévastateur et un break réussi dès le premier jeu de l’Autrichien, le Majorquin était lancé. Néanmoins, le protégé de Gunter Bresnik a su réagir en revenant à 2-2 mais il était toujours en difficulté sur ses jeux de service où il cherchait à forcer. Et ce qui devait arriver s’est produit à 5-4 où sur quatre fautes directes, le numéro 8 mondial a offert le premier set à l’Espagnol. Le combat était intense et la perte de cette première manche a encore plus compliqué les affaires de Thiem. Jamais dans sa carrière Rafael Nadal n’a perdu un match à Roland-Garros après avoir remporté le premier set.



Une « undecima » pour se rapprocher de Federer



Fort de cet avantage, le numéro 1 mondial réussissait une nouvelle fois le break dès le début de la deuxième manche. Bien que Thiem se montre plus constant avec 14 coups gagnants dans cette manche, Nadal conserve son avance et s’envole vers sa « undecima ». Scénario quasi identique dans le troisième acte avec un break au troisième jeu. La seule inquiétude est finalement venue de son avant-bras gauche. A deux reprises, le taureau de Manacor a été massé par le kiné comme s’il avait eu des crampes. Pas de panique, cela n'a rien changé. Après 2h42 de jeu, Rafael Nadal s’impose 6-4, 6-3, 6-2 et peut lever les bras au ciel. Après ses onzièmes titres à Monte-Carlo et Barcelone, il fait de même à Roland-Garros et écrit encore plus l’histoire. À 32 ans et 7 jours, Rafael Nadal décroche son 17e titre du Grand Chelem et se rapproche du record des 20 titres de Roger Federer. Simplement respect.



Tous les produits de Rafael Nadal sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.