Roland Garros
Nadal : "J’ai accompli beaucoup plus que ce que je pouvais imaginer"



Particulièrement ému lors de la remise du trophée, Rafael Nadal savoure son 11e succès à Roland-Garros. Une « undecima » qui lui permet de remporter son 17e titre du Grand Chelem.

Sur ses émotions…
"C’est difficile à expliquer parce que cela est arrivé naturellement (ses larmes). Dans ma carrière, j’ai accompli beaucoup plus que ce que je pouvais imaginer. J’ai eu des blessures comme en début d’année à l’Open d’Australie ou Acapulco. Je n’ai pas pu jouer à Indian Wells et Miami. Je suis arrivé avec quelques doutes pour la saison sur terre battue. Je sais à quel point c’est difficile de revenir après ces moments compliqués. Alors c’est un moment absolument incroyable."

Sur l’importance de Roland-Garros…
"Avoir une nouvelle fois ce trophée avec moi signifie beaucoup. Tout le monde sait que c’est le tournoi le plus important de l’année pour moi. Depuis ma première participation, c’est une histoire d’amour avec le tournoi. Il ne s’agit pas seulement des victoires, c’est également les personnes qui travaillent ici."

Sur le record de 20 titres du Grand Chelem…
"Laissez-moi savourer celui-ci (rire). Je suis ambitieux et j’ai la passion pour ce que je fais, mais je ne suis pas obsédé par les statistiques. Je suis très heureux de ce que j’ai réalisé. Bien évidemment que j’aimerais en avoir 20 comme Roger dans le futur voire plus, mais pour être honnête ce n’est pas quelque chose qui est dans mon esprit. Je joue pour mon plaisir, j’ai déjà une carrière incroyable."

"Le record de Federer ? Je ne suis pas obsédé par les statistiques"



Sur le futur…
"Si vous m’aviez dit il y a sept ans que je serais ici avec ce trophée à 32 ans, je vous aurais dit que c’était impossible. Le futur ne m’inquiète pas. Le tennis est une partie importante de ma vie mais ce n’est pas tout. Il y a beaucoup de choses qui me rendent heureux. J’apprécie chaque jour que je passe sur le circuit. Je continuerai à jouer tant que mon corps résistera et que le tennis m'apportera du plaisir."

Sur son problème à la main gauche dans le troisième set…
"J’ai senti quelque chose dans ma main (gauche) et je ne pouvais plus bouger mon doigt. C’était comme une crampe qui venait du bandage (au niveau du poignet). Ça serrait un peu trop et ça ne permettait pas d’avoir une bonne circulation du sang. J’ai été un peu inquiet sur le moment. Mais peu à peu, je me suis senti mieux."

Sur la saison sur gazon…
"C’est difficile d’y penser maintenant. Je sors d’une saison sur terre battue qui a été longue mentalement. Pour être honnête, l’an dernier j’avais l’impression de bien jouer et d’avoir une occasion d’aller plus loin dans le tournoi (Wimbledon). J’ai perdu contre un excellent joueur de gazon (Gilles Muller), mais j’avais joué trois bons premiers matchs. Ma préparation de l’année dernière avait été bonne. Je dois parler avec mon équipe et décider ce qui est mieux pour mon corps. J’aimerais jouer le maximum de tournois sur gazon, mais je dois checker comment se sent mon corps."

De votre envoyé spécial à Roland-Garros



Tous les produits de Rafael Nadal sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.