Roland Garros
Forget : "On peut assister à des choses exceptionnelles"



Guy Forget est un directeur de tournoi heureux avec le retour de Roger Federer quatre ans après sa dernière apparition du côté de la Porte d’Auteuil. Après le tirage au sort, il est venu réagir aux micros des médias.

Guy, ils sont tous là…
C’est la magie de Roland-Garros qui opère. Nous sommes un des plus grands tournois du monde. C’est là où les champions ont écrit leur histoire et la légende du jeu. Ces tournois ont fait de ces joueurs des « galactiques » pour reprendre un terme footballistique (sourire). À partir du moment où ils sont 1, 2 et 3 face à une nouvelle génération dont on parle beaucoup, ils ont envie de continuer à faire grandir leur légende. Rafael Nadal vient ici pour gagner un 12e titre ! C’est tout simplement hallucinant quand on se souvient que l’on disait que le record de Borg avec six victoires ne serait jamais battu. Il est peut-être en passe de le doubler ! Imaginez la magnitude de cet exploit s’il y parvenait. Maintenant, le numéro 1 mondial est Novak Djokovic. Il vient de gagner les trois derniers tournois du Grand Chelem, il s’est imposé à Madrid et a perdu en finale à Rome. Et puis, on a Roger Federer, 37 ans, qui est encore numéro 3 mondial ! Il a des références incroyables sur terre battue. Il donne l’impression d’arriver ici avec une grande joie, de la fraîcheur et un tennis qui est toujours aussi facile. La vieille garde contre la nouvelle génération, c’est un choc qu’on attend tous et dont on se réjouit.

Les Français ont-ils une carte à jouer ?
La carte de la surprise. Je ne vais pas vous mentir mais il est difficile de dire que l’on prétend à une demi-finale. Maintenant, je suis convaincu qu’ils vont se servir de leur expérience en Grand Chelem pour avoir un minimum de sérénité pour aborder ce tournoi. C’est un tableau de 128 joueurs et on peut, au fil des matchs, retrouver un bon niveau de jeu et de la confiance. C’est ce qu’ils vont chercher à faire. Il suffit de gagner un match, dans de bonnes conditions pour se dire que son tennis est de retour.

Roger Federer revient après quatre ans d’absence…
C’est formidable pour le tournoi et ses fans. Peut-être que par le passé, à 35 ans, il s’était mis une certaine pression en se disant qu’il ne pouvait plus battre Rafa et Novak à la régulière sur terre battue. Alors, il avait décidé de se concentrer sur le gazon. Aujourd’hui, il se rend compte qu’il est compétitif et que si ça se goupille mal, il ira sur gazon avec des matchs références sur terre battue. Maintenant, il est numéro 3 mondial, il a gagné plein de tournois sur terre battue. Ces gens sont hors-norme. Alors oui, en arrivant il dira sans doute qu’il n’a pas vraiment d’ambition. Il sera là tôt tous les jours et il voudra gagner rapidement ses premiers matchs pour viser le dernier carré.

Quels sont les jeunes qui peuvent briller ?
Stefanos Tsitsipas a été très impressionnant à Madrid en battant Rafael Nadal. Felix Auger-Aliassime est encore très jeune et peut-être un peu tendre. Néanmoins, je le vois très vite très bon et très haut. Dominic Thiem doit se dire qu’il est peut-être enfin prêt pour s’imposer ici après sa finale de l’an passé. Zverev, qui a légèrement disparu des écrans radars, est trop fort pour rester dans l’ombre de ces garçons. Il va avoir une réaction d’orgueil de sa part. On peut assister à des choses exceptionnelles pendant cette édition.

De votre envoyé spécial à Roland-Garros