Roland Garros
Ça ne veut pas pour Medvedev

Daniil Medvedev arrivait cette année avec un statut différent à Roland-Garros : celui de 14ème mondial, finaliste à Barcelone et demi-finaliste à Monte-Carlo. Mais le Russe a une nouvelle fois calé dès le premier tour à la Porte d'Auteuil, cette fois en cinq manches contre Pierre-Hugues Herbert. Un Grand Chelem qui ne lui réussit pas, puisque c'est la troisième fois en trois participations qu'il perd dès son entrée en lice contre un Français. En 2016, c'était contre Benjamin Bonzi, et l'année dernière, face à Lucas Pouille.