Roland Garros
Mladenovic : "La dernière fois c'était un marathon, cette fois c'était un sprint"

Balayée par Petra Martic (6-2, 6-1), Kristina Mladenovic n'a pas cherché d'excuse et a reconnu la supériorité de son adversaire du jour :

"La dernière fois c’était un marathon (à Istanbul, plus de trois heures de jeu), cette fois c’était un sprint malheureusement pour moi (rire). Il vaut mieux en rire. Elle a tout simplement été plus forte, elle m’a dominé dans tous les compartiments du jeu. À Istanbul, c’était une grosse bataille. Je ne pense pas avoir moins bien joué, mais elle, elle a haussé son niveau de jeu en servant beaucoup mieux. Elle a mieux répondu à mon plan de jeu. Le bilan est très simple : elle a été plus forte. Quand elle met son jeu en place, elle est très complète sur terre battue. J’ai essayé de chercher des solutions en voulant être plus agressive mais ça amène des fautes (…) C’est dur, le tableau je ne le choisis pas. Ces dernières semaines étaient productives et positives. Je ne voulais pas m’arrêter au deuxième tour et aussi sèchement. J’avais un tableau difficile."

De votre envoyé spécial à Roland-Garros