Roland Garros
Simon : "J'ai juste envie de rentrer chez moi"



Battu par le modeste joueur italien Salvatore Caruso (147e), issu des qualifications, dès le deuxième tour de Roland-Garros (6-1, 6-2, 6-4), Gilles Simon n’a pas mâché ses mots en conférence de presse concernant sa performance. Plutôt dépité, le Niçois ne sait pas de quoi sera fait la suite de sa saison : "Ce n’est pas le match que j’espérais faire. J’ai eu du mal à y croire et à être satisfait de ce que je faisais sur le terrain. Du coup, lui, il était plus en confiance et en réussite dans ce qu’il faisait et ça joue énormément dans ces moments-là. À aucun moment, je n'arrivais à jouer et c’est ça qui est très décevant. J’ai fait beaucoup d’effort pour me remettre au niveau physiquement et je frappais bien à l’entraînement. C’est un match très décevant, je suis tombé dans mes travers et je n’ai jamais réussi à en sortir pendant 2h20. Retomber deux fois dans mes travers en Grand Chelem, c’est un peu déprimant pour la suite… La suite de la saison ? Je ne la vois pas du tout, j’ai juste envie de rentrer chez moi et de ne penser à rien. J’ai le droit de perdre ou de mal jouer, mais je n’ai pas le droit de ne pas jouer. À aucun moment j’ai eu le courage de faire trois ou quatre points de suite. C’est ça qui est inacceptable pour moi."

De votre envoyé spécial à Roland-Garros