Roland Garros
Les loges vides, Pouille n'en peut plus



Comme lors de chaque édition, les loges vides sur le court Philippe-Chatrier font débat. Et après sa défaite, Lucas Pouille, interrogé à ce sujet, a fait part de son mécontentement.

C’est le débat qui revient chaque année et cette fois c’est Lucas Pouille qui l’a appris à ses dépens. Jouer sur le court Philippe-Chatrier peut ne pas être un atout avec des loges vides. Ou presque. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le Nordiste a allumé les loges vides : "Ils préfèrent boire une coupe de champagne que voir du tennis, c’est pour ça qu’ils viennent. C’est comme ça. C’est le problème de mettre les loges à cet endroit. Autant mettre des gens qui viennent vraiment voir du tennis. C’est le problème de ce court et ça l’a toujours été. Quand on regarde à la télé, on a l’impression qu’il peut être vide alors qu’il est plein. C’est juste que la présidentielle et certaines loges qui sont vides. Depuis des années, on connaît le problème. Quand on voit des ambiances sur le court 14 ou Simonne-Mathieu, ce n’est pas pareil…"

"Ils préfèrent boire une coupe de champagne que voir du tennis"

Le protégé d’Amélie Mauresmo explique alors qu’il pourrait presque demander à jouer sur un court pour sentir la présence du public dès le bord du court : "Beaucoup de gens me disent : « Mais pourquoi tu ne demandes pas à jouer sur le 14 ou le Simonne-Mathieu, là où il y a les meilleures ambiances ? » Ce n’est pas forcément faux… Mais j'adore ce court (le Philippe-Chatrier) et j’adore le public qui nous soutient toujours comme des fous."

De votre envoyé spécial à Roland-Garros