Roland Garros
Après Wawrinka - Dimitrov, faut-il changer de court ?



C'est une scène que l'on a rarement l'habitude de voir Porte d'Auteuil. Des spectateurs tous réunis devant le Court N°1, en colère, pour essayer d'assister au match entre Stan Wawrinka et Grigor Dimitrov après que ce dernier ait été reprogrammé.

Ce sera sans aucun doute l'une des polémiques de cette édition 2019 de Roland-Garros. Des spectateurs en colère, qui expriment leur mécontentement devant le Court N°1. Tout cela s'est passé en quelques minutes : le match de Sloane Stephens sur le Suzanne Lenglen partant vers un troisième set, les organisateurs ont décidé de déplacer le choc Wawrinka - Dimitrov sur le Court N°1 pour gagner du temps. Sauf que les détenteurs d'un billet pour ce match n'ont pas été prévenus. S'en suit alors un mouvement de foule et une bousculade aux abords du court, certains réussissent à rentrer pour voir le match, d'autres non. Pour ceux qui sont restés à quai, la colère monte. Des "Remboursez, remboursez" fustigent, tandis que le Philippe-Chatrier ouvrait ses portes gratuitement pour l'affiche entre Stefanos Tsitsipas et Filip Krajinovic. Une polémique qui avait déjà eu lieu en 2011 lorsque Novak Djokovic et Juan Martin Del Potro étaient passé du central au Lenglen, faute de temps. Le directeur Guy Forget a de son côté répondu qu'il fallait "faire avancer" le tournoi au micro d'Eurosport.