Roland Garros
La force tranquille Djokovic



On ne fait pas plus tranquille que Novak Djokovic sur cette première semaine de Roland-Garros. Après avoir disposé du Polonais Hubert Hurkacz et du Suisse Henri Laaksonen, c'est Salvatore Caruso qui a subi la loi du Serbe, qui s'est imposé en trois manches 6-3, 6-3, 6-2 en 2h06 de jeu.

Difficile de trouver plus tranquille que le Serbe sur ce début de quinzaine. Le Serbe a passé ses trois premiers tours sans encombre, ne perdant aucun set, et mieux, ne laissant en moyenne que trois jeux par set à ses adversaires. Confronté aujourd'hui au tombeur de Gilles Simon au deuxième tour, Salvatore Caruso, Novak Djokovic a pu continuer sa route sans sourciller. Un break dans le premier set, deux dans le deuxième pour un score similaire, six jeux à trois. Dans la troisième et dernière manche le numéro un mondial prit encore deux fois le service de son adversaire pour conclure le set six jeux à deux sur sa mise en jeu. La question qui nous vient à l'esprit est alors jusqu'à quand se poursuivra ce scénario ? Novak Djokovic retrouvera Borna Coric ou Jan-Lennard Struff au prochain tour. Si l'adversité sera sans aucun doute plus féroce, le Serbe devrait pouvoir s'imposer sans être en danger avant de retrouver peut-être Alexander Zverev en quart de finale.