Roland Garros
Paire dos au mur



Après le combat de 5h remporté par Stan Wawrinka sur le Suzanne Lenglen, on se doutait que le match entre Benoit Paire et Kei Nishikori n'irait pas à son terme. Les deux hommes reviendront sur le court demain avec un avantage certain pour le Japonais (6-2, 6-7(8), 6-2).

Le dimanche de folie s'est poursuivi à Roland-Garros. Benoit Paire est entré en scène après le match titanesque de Stan Wawrinka, et le public est resté nombreux pour soutenir le Français. Face à Kei Nishikori, le début de partie a été plutôt délicat. Alors qu'il faisait la course en tête d'entrée en menant 2-0, l'Avignonnais s'est écroulé et a encaissé un six jeux d'affilée pour perdre la première manche 6-2. Le match s'est ensuite équilibré, et les deux hommes nous ont offert un tie-break rempli de suspense. Le Japonais menait 4-2, avant que Paire n'enflamme le Suzanne Lenglen en remportant ce jeu décisif 10-8. Puis la machine s'est enrayée. Une balle qui retombe miraculeusement dans le court et le tricolore s'est agacé, avant de s'énerver auprès de l'arbitre pour une deuxième raquette qui tardait à arriver. Résultats, cela a joué en faveur du Nippon : 6-2 dans cette troisième manche et un avantage de deux sets à un avant de revenir sur le court demain. Pour Benoit Paire, il faudra faire preuve d'un gros mental pour essayer de renverser la vapeur dans ce match, qui se disputera en deuxième rotation sur le Lenglen.