Roland Garros
Une formalité pour Nadal ?



À l’exception d’un set laissé en route face à David Goffin, Rafael Nadal récite ses gammes depuis le début de la quinzaine. Kei Nishikori, vainqueur en cinq sets sur deux jours de Benoit Paire, peut-il le perturber ? Présentation.

Qui peut embêter Rafael Nadal ? Depuis le début du tournoi, seul David Goffin est parvenu à lui prendre un set. Le Majorquin déroule son tennis et semble être imperturbable dans sa course vers une 12e couronne Porte d’Auteuil. L’Espagnol est dans sa routine et vient de fêter son 33e anniversaire à Paris. En attendant, le temps qui passe ne paraît pas avoir un impact sur sa domination à Paris. Alors que son début de saison sur terre battue avait été « poussif » avec des résultats inhabituels pour lui (demi-finales à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid), Rafael Nadal avait remis les pendules à l’heure en remportant Rome avant d’arriver dans la capitale française. Depuis il confirme sa montée en puissance en ayant eu une seule petite alerte face à David Goffin. "Perdre un set, et alors ? Il n’y a rien de surprenant face à un joueur du talent de David. Je ne suis pas surpris de ce résultat, avait commenté l’Espagnol. Je suis content de ma réaction et ce match est positif et me donne de la confiance pour la suite."



Face à Paire, Nishikori a encore affiché sa fébrilité mentale

La suite sera donc face à Kei Nishikori. En deux jours et en cinq sets, le Nippon a eu raison de Benoit Paire en passant tout près de la sortie puisque l’Avignonnais (qui avait écarté deux balles de match dans le tie-break du quatrième) a servi pour le gain du match dans la cinquième manche. "J’aurais pu gagner en quatre sets comme j’ai eu des balles de match dans le tie-break, a rappelé le protégé de Michael Chang. Mentalement, ce n’était pas facile après le jeu décisif." Une rencontre qui a encore démontré la fébrilité mentale du Japonais, capable de s’écrouler totalement. Autant dire qu’il ne devra pas afficher un tel visage pour espérer inquiéter Rafael Nadal, d’autant plus qu’il ne l’a jamais battu en quatre confrontations sur terre battue. C’est dire l’ampleur de la tâche qui l’attend…

Le bilan du H2H entre Rafael Nadal et Kei Nishikori...



De votre envoyé spécial à Roland-Garros