Roland Garros
Le jour où Federer a failli perdre une jambe



Ce jour dans L'Équipe, belle double page de présentation du duel Wawrinka-Federer avec comme grand témoin, Marc Rosset. Analyses, anecdotes, c'est un régal. On y apprend notamment que Roger Federer est un vrai casse cou et qu'il aurait pu y laisser sa peau, cela s'est passé sur une piste de ski comme l'explique son ami Marc : "Après un Open d'Australie, dix jours avant une rencontre de Coupe Davis, on part skier à Crans-Montana. On se fait la piste où il y a la descente des femmes. On commence tranquille. A la fin, on y va à fond. A un endroit, il a deux compressions avec deux bosses. Je vais vite, mais, d'un seul coup, je vois ce con (Federer) me dépasser sur la gauche, tout schuss. Il prend la bosse et fait un saut à 3, 4 m de haut sur 25 mètres. Et je le vois partir en arrière... Je le rejoins et je le vois étalé dans la neige. J'ai pensé qu'il s'était pété une jambe ? Total stress. Je lui fais : "Ça va ?" Et il me répond : "Ouais, ouais, c'est bon !" Il n'avait rien de cassé. Le soir, à cause du décalage horaire, il s'endormait à table ! Mais pendant une seconde j'ai cru que sa carrière était morte."