Roland Garros
Nadal : "Il fallait être concentré et rester positif"



Tombeur de Roger Federer en trois petits sets (6-3, 6-4, 6-2), Rafael Nadal disputera la 12e finale de sa carrière à Roland-Garros. En attendant, l’Espagnol revient sur la gestion des conditions difficiles lors de cette demi-finale.

Comment avez-vous géré les conditions de jeu très difficiles ?
Les conditions étaient très difficiles à gérer. C’était le jour où il fallait être concentré, accepter les conditions et rester positif. Le début de match n’a pas été d’un niveau parfait des deux côtés, mais après cinq ou six jeux, le niveau est devenu intéressant avec de beaux points. Pour être honnête, je trouve qu’avec ces conditions difficiles, on a bien joué.

Avez-vous abordé différemment ce match parce que c’était Roger Federer ?
Déjà, c’était une demi-finale de Roland-Garros, donc pas un match comme les autres. Après, j’étais face au plus grand rival de ma carrière, alors ça rend toujours ce match un peu plus spécial. On se connaît par coeur, mais on ne s’était pas joué ici depuis huit ans. Il a un peu changé sa manière de jouer, moi aussi, alors il fallait réajuster les habitudes. Mais je n’ai pas tout changé. Mon objectif, surtout sur cette surface, est de faire ce que je sais faire et bien. J’ai confiance en mon plan de jeu.

En finale, vous allez affronter Thiem ou Djokovic. Qu’est-ce que ça change ?
Le match a été stoppé par la pluie déjà. Ce sont deux joueurs fantastiques. On parle du numéro 1 et 4 mondial. Il est vrai que Roger n’a pas joué sur terre battue pendant plusieurs années, mais on connaît son potentiel. Novak, Dominic et moi avons eu les meilleurs résultats sur cette surface. Donc peu importe mon adversaire, la finale sera très difficile. J’espère être prêt pour jouer à mon meilleur niveau. J’ai confiance. Si je n’arrive pas à mettre mon plan de jeu en place, ce sera très difficile. Si j’y parviens, j’aurai mes chances. C’est une finale, tout peut arriver.

De votre envoyé spécial à Roland-Garros