Roland Garros
Djokovic "est parti après la décision du juge-arbitre"



Depuis l’annonce du report de la deuxième demi-finale, les rumeurs les plus folles circulent sur Novak Djokovic qui aurait quitté le stade avant même d’avoir la confirmation que le match ne reprendra pas. C'est faux. Le Serbe n’est pas parti avant d’avoir cette information. Si le numéro 1 mondial avait pris ce risque, il aurait pu être disqualifié. Autrement dit, impossible. La Fédération française de tennis s'est exprimée dans un communiqué de presse afin de clarifier la situation : "Le juge-arbitre du tournoi a décidé d’arrêter le match car les conditions de jeu devenaient de plus en plus difficiles (les rafales atteignant au 90km/h). Il y avait déjà eu deux arrêts de jeu et la météo nous annonçait de possibles averses aggravées par le vent. Ces incertitudes pour la fin de journée ont amené le juge-arbitre à décider d'un report du match. Les deux joueurs ont été avertis en priorité de cet arrêt. Novak Djokovic a ainsi quitté le stade avant l’annonce au public en vue de son match de demain (lire ce samedi) mais après la décision du juge-arbitre."