Roland Garros
Moya : "À un moment, j'ai cessé d'être son entraîneur pour jouer le rôle d'un ami"



Entraîneur principal de Rafael Nadal depuis le retrait de Toni Nadal, Carlos Moya était particulièrement fier de son poulain après son douzième sacre obtenu à la Porte d'Auteuil. Interrogé par le site Puntodebreak, l'ancien numéro 1 mondial est revenu sur les moments délicats traversé par le Majorquin au début de la saison de terre battue.

Sur les débuts poussifs de Nadal sur terre battue...
"J'avais pleinement confiance en ses chances avant même qu'il gagne à Rome. Après le match contre Leonardo Mayer à Barcelone, Rafa était très atteint mentalement et tous les membres de l'équipe étaient conscients qu'il s'agissait d'une période difficile pour lui. À ce moment-là, j'ai cessé d'être son entraîneur pour jouer le rôle d'un ami. Il avait besoin de quelqu'un à qui parler, quelqu'un qui l'écoute pour qu'il puisse retrouver cette illusion et la confiance qu'il avait un peu perdu."

"C'est un être humain comme nous tous."



Sur le fait de gagner un douzième Roland Garros...
"C'est incroyable, beaucoup de gens travaillent très dur pour obtenir un titre de cette ampleur, c'est surnaturel, la vérité est que c'est difficile à dire, mais je pense qu'il est très difficile pour moi de voir quelque chose de similaire à ce que fait Rafa. Beaucoup d'entre vous pensent que c'est une machine, mais derrière tout cela, il y a beaucoup de travail, c'est un être humain comme nous tous, avec ses doutes, ses mauvais jours, ses moments où vous ne vous sentez pas forcément à l'aise notamment à l'entraînement, c'est incroyable de voir comment il s'en sort et la façon dont il continue à jouer à un tel niveau. Il y a beaucoup de travail derrière tous ces succès."