Accueil Roland Garros 23 mai 2005, Rafael Nadal débute son épopée, récit d'un jour pas...

23 mai 2005, Rafael Nadal débute son épopée, récit d’un jour pas comme les autres

-

Hier, c’était le 15ème anniversaire de la première victoire de Rafael Nadal à Roland-Garros. C’était face au modeste allemand Lars Burgsmüller battu en trois manches (6-1, 7-6 (4), 6-1). Un anniversaire fêté comme il se doit pas le quotidien espagnol AS qui est revenu sur cette rencontre, début d’une folle aventure sur terre battue, en interrogeant les témoins de l’époque et en revenant aussi sur le contexte qui entourait cette rencontre puisque Rafael Nadal était déjà considéré comme un favori du tournoi. « Rafa avait fait une superbe préparation en dominant des joueurs comme Juan Carlos Ferrero et Guillermo Coria, qui étaient les meilleurs sur terre à l’époque, se rappelle Toni Nadal. Lars Burgsmüller n’était pas trop dangereux car il n’était pas un spécialiste de l’ocre, mais je savais qu’il serait difficile de faire ses débuts dans un tournoi aussi important que Roland-Garros. J’avais dit à Rafa de contrôler ses nerfs. »

Des nefs mis à rude épreuve avant le tournoi, au moment où tous les médias ou les anciens joueurs devenus consultant mettent la pression ce que fait avec joie un certain Boris Becker. Mais Rafael Nadal en conférence de presse ne se démonta pas : « J’accepte la pression, mais ce qui me fatigue, c’est qu’à chaque conférence de presse on me dise que je suis un favori. Becker a-t-il écrit cela ? Pourquoi me dites-vous ? »

Un discours que l’Espagnol a souvent répété ce qui ne l’a pas empêché de remporter douze fois le titre et de ne compter que deux défaites à Roland-Garros (en 2016, il déclare forfait avant le troisième tour en raison d’une blessure au poignet).

Instagram
Twitter