AccueilRoland Garros4. Monfils et ses démons

4. Monfils et ses démons

-

2012, ce ne sont pas que des beaux et grands moments de tennis. Cette année, des joueurs voire des évène­ments nous ont malheu­reu­se­ment déçu. Voici ainsi la rétro spéciale « décep­tions » de la saison 2012 

4. Monfils et ses démons 

Mais que fait Gaël Monfils ? Sanctifié en 2008 à Roland Garros, où il atteint les demies, l’en­fant prodige est aussi fantasque. Il connaît une carrière plus que tumul­tueuse, faite d’in­ces­sants soubre­sauts. Vainqueur du Master de Bercy en 2009 et 2010, Monfils truste le septième rang du tennis mondial en juillet 2011. Et ensuite ? Rien. Ou plutôt la dégrin­go­lade ! 15ème en janvier 2012, Gaël connait une très mauvaise passe en cette année. Malgré deux finales en janvier, la chute se pour­suit inéluc­ta­ble­ment. Blessé durant six mois, de nombreuses rumeurs se sont récem­ment fait jour quant à son amour pour le tennis. Diminué, déprimé, sans coach ou tout simple­ment saoulé du circuit profes­sionnel ? Où en est Gaël ? Et surtout, où va‐t‐il ? Pouvons‐nous espérer de lui qu’il porte à nouveau l’éten­dard trico­lore aux nues ? 

Tel est Lamonf’, le sujet d’éternelles ques­tions, d’éternels fantasmes et de décep­tions récur­rentes. Capable de coups splen­dides, hors normes, uniques, son talent n’est pas en ques­tion. Mais force est de constater que sa carrière laisse pour l’heure un goût amer d’ina­chevé. Actuellement 26 prin­temps et 77ème joueur mondial, il ne peut que rebondir. En sera‐t‐il capable ? En a‑t‐il les ressources, morales notam­ment ? L’avenir nous le dira. Tout ce que l’on sait désor­mais, c’est que Gaël n’est pas un joueur dont on doit attendre des perfor­mances conti­nues mais s’en délecter quand il nous en propose. 

L’éclair de génie du showman Monfils pour son retour à l’Open de Metz

Instagram
Twitter