Roland Garros
Gasquet, c'est très indécis

Blessé au dos depuis plusieurs semaines et incapable de s'aligner sur les Masters 1000 de Madrid et Rome, Richard Gasquet a repris l'entraînement depuis lundi. S'il ne ressent actuellement aucune douleur, le Biterrois n'est pour autant pas sûr de pouvoir s'aligner à Roland Garros.

"Ça va un peu mieux chaque jour mais j’ai de l’appréhension sur chaque frappe." C'est en ces mots très peu rassurants que Richard Gasquet a expliqué dans les colonnes de L'Equipe sa situation actuelle. Blessé depuis maintenant de nombreuses semaines et ralenti dans sa récupération par le syndrome de Maigne, un dérangement intervertébral mineur, le Français ne sait toujours pas où il en sera à Roland Garros. Pourra-t-il défendre son huitième de finale acquis en 2013 ? Prendra-t-il le risque de s'aligner et de saboter le reste de sa saison en aggravant le mal ? Le choix est cornélien.

D'un côté, on imagine Richie aimerait enfin se présenter sous son meilleur jour à Roland et y réaliser un grand coup. Mais le challenge qui l'attend à Wimbledon, lieu qui l'a vu jouer sa première demi-finale de Grand Chelem en 2007, peut aussi s'avérer intéressant et moins risqué. "Si vendredi j’ai encore mal, ce sera réglé. Si je joue à Roland, ce sera une belle surprise. Mais c’est pas dit… Déjà je marche !", a-t-il conclu. Au moins, on sera bientôt fixés...