Accueil Roland Garros À quand la vidéo dans le tennis ?

À quand la vidéo dans le tennis ?

-

L’énorme erreur d’ar­bi­trage dont a été vic­time Kristina Mladenovic face à Laura Siegemund vient relan­cer un débat de longue date. Pourquoi les ins­tances refusent‐elles tou­jours d’ins­tau­rer défi­ni­ti­ve­ment la vidéo ? Les arbitres ne sont pas des machines et l’er­reur est humaine. Si le Hawk‐Eye existe depuis plus d’une dizaine d’an­nées, il n’est pour­tant pas pos­sible d’ob­te­nir une assis­tance vidéo sur une balle qui aurait pu doubler.

Hier (lun­di), Corentin Moutet a éga­le­ment été vic­time de la même erreur dans un moment moins impor­tant, certes, mais cette faute l’a tout de même ren­du « zin­zin ». Une solu­tion est‐elle envisageable ? 

Il sem­ble­rait que oui puisque l’ATP Cup, la com­pé­ti­tion par équipe de l’ATP, a opté pour ce sys­tème lors de sa pre­mière édi­tion ce qui a per­mis d’é­vi­ter ce genre de situa­tion injuste tout en rajou­tant du « show » à la compétition.

D’ailleurs, le frère de Kristina Mladenovic s’est aus­si expri­mé dans ce sens dans un tweet après avoir plus ou moins digé­ré la défaite de sa sœur.

Instagram
Twitter