AccueilRoland GarrosBenneteau très ému

Benneteau très ému

-

Julien Benneteau, vain­queur en cinq sets de Tobias Kamke au deuxième tour de Roland Garros.

« Au début du 5e set, mené 2–0, j’étais prati­que­ment dehors. Je me dis : « Tente des trucs. Abrège les échanges. Physiquement, tu es touché. Mets‐lui un peu de pres­sion. » J’avais du mal à servir. Le doc m’a alors donné un petit truc tech­nique pour soulager la zone qui me faisait mal. J’ai alors bien servi, tout en relâ­che­ment. Je passais beau­coup de premières. Derrière, j’étais hyper agressif parce que je savais qu’il n’y avait pas 36 000 solu­tions. (…) C’est un match que je gagne parce que c’est Roland. Sinon, je coule. C’est le courage, le fait que ce soit Roland Garros et le public qui m’ont fait gagner. (…) Cette victoire en termes de niveau de jeu n’était pas terrible. Mais en termes d’émo­tion, de courage, de comba­ti­vité, elle est très, très belle. A la fin, quand tout le public est debout, qu’il chante entre les points, cela remue, mais qu’est‐ce que c’est bon ! »

De votre envoyée spéciale à Roland Garros

Instagram
Twitter