AccueilRoland GarrosBerrettini, l’atout fraî­cheur mais pas que…

Berrettini, l’atout fraîcheur mais pas que…

-

L’analyse est simple, Matteo n’a pas joué depuis samedi. Dans un tournoi du Grand Chelem, certains y voient un vrai avan­tage, d’autres parlent d’un souci de rythme quand il va falloir repartir au combat. 

Une chose est sure, si Novak Djokovic fait le même départ face à Matteo que contre Lorenzo, il ne pourra pas revenir dans la partie car l’Italien a confirmé derniè­re­ment tout son talent sur l’ocre. Les passionnés se souviennent de son match face à Tsitsipas à Rome où la première manche fut d’un très, très haut niveau.

Le duel face au numéro 1 mondial est donc programmé en soirée. Cette situa­tion ne sera pas déter­mi­nante selon le coach de l’Italien qui y voit un point positif : la présence du public.

C’est vrai que Matteo par son jeu peut emballer les fans et donc avoir un réel soutien.

Pour Nole, qui rentrera sur le court sachant s’il jouera Nadal ou pas en demi‐finale, le défi est simple et passera pas un degré de concen­tra­tion optimal.

Pour nous c’est du 6535 pour le Serbe. 

Instagram
Twitter