Accueil Roland Garros Dimitrov : « Parfois, j’é­tais un peu petit bras sur cer­tains matches à Roland‐Garros »

Dimitrov : « Parfois, j’étais un peu petit bras sur certains matches à Roland‐Garros »

-

On ne parle pas beau­coup du Bulgare et pour­tant il est solide depuis le début du tour­noi. Lui qui n’a jamais vrai­ment brillé sur l’ocre de Roland‐Garros veut chan­ger cette mau­vaise habi­tude : « J’ai tou­jours aimé jouer à Paris. Je ne me cherche pas d’ex­cuse mais à chaque fois, je suis tom­bé sur des joueurs dans des tours dif­fi­ciles ce qui ne per­met­tait pas d’al­ler dans la deuxième semaine. Personnellement, j’a­do­re­rais aller loin dans le tableau, loin dans le tour­noi. J’ai l’im­pres­sion que par­fois, j’é­tais un peu petit bras sur cer­tains matches. Mais je reviens, très posi­tif, men­ta­le­ment. Et cette année est, bien sûr, dif­fé­rente des autres années. Cela, c’est cer­tain. Mais en tout cas, je prends les choses comme elles viennent, l’une après l’autre. Généralement on a beau­coup de temps pour se pré­pa­rer à de tels tour­nois. Mais cette fois‐ci, c’est sim­ple­ment mon deuxième tour­noi sur terre bat­tue cette année. C’est un peu étrange. Mais ce qui m’ar­rive, arrive aux autres joueurs aus­si. D’ailleurs, j’aime bien cette situa­tion. C’est à nous de faire au mieux, de beau­coup impro­vi­ser, de tenir bon. Et par exemple, la pre­mière semaine, j’ai beau­coup joué en inté­rieur. C’est qua­si­ment la pre­mière fois que je joue en exté­rieur, là. Il y a tel­le­ment de choses que j’ai à apprendre, et j’ap­prends beau­coup pen­dant des moments tels que celui‐ci et des condi­tions telles que celles‐ci »

Instagram
Twitter