AccueilRoland GarrosDjoko par KO technique

Djoko par KO technique

-

Samedi, Lorenzo Musetti affir­mait qu’il repré­sen­tait le futur du tennis. Finalement c’est sans doute déjà le présent. Le jeune Italien a sérieu­se­ment inquiété Novak Djokovic avant d’abandonner au 5ème set (6–7[7], 6–7[2], 6–1, 6–0, 4–0). Il aura néan­moins proposé au public du Philippe Chatrier le tennis qu’on aime, un tennis plein de panache et de variations.

En brea­kant rapi­de­ment, on pouvait logi­que­ment penser que Djokovic allait s’imposer sans trop de soucis. Mais le numéro un mondial, désta­bi­lisé par les chan­ge­ments de rythme de son adver­saire, a eu du mal à trouver son « tempo » et finit par perdre le set au tie‐break. Scénario simi­laire dans la deuxième manche. Amorties, services kickés, revers slicés, l’imprévisible Musetti montre l’étendue de sa palette tech­nique. Impressionnant de matu­rité pour son premier tournoi du Grand Chelem, il empoche à nouveau le deuxième acte au jeu décisif, en glis­sant quelques coups magiques. Par contre, on ne savait pas que ces deux sets avaient cramé le joueur de 19 ans…

La suite est bien plus compli­quée. Evidemment, Nole ne se laisse pas faire. Ultra effi­cace sur ses balles de break (9/9), le Serbe a déroulé. Plus régu­lier, il a mis davan­tage d’intensité dans ses frappes. En face, Musetti s’est effondré. Après un temps mort médical avant le début de l’ultime manche, il finit par aban­donner. Au moins, il connait ses axes de progres­sion et on a hâte de décou­vrir la suite pour lui.

Djokovic s’en sort et, à 34 ans, il « mange » physi­que­ment un jeune loup du circuit. Il affron­tera un autre Italien au prochain tour en la personne de Matteo Berrettini.

Instagram
Twitter