AccueilRoland GarrosFederer : « Ce qui compte dès le début, c’est d’être bien entouré »

Federer : « Ce qui compte dès le début, c’est d’être bien entouré »

-

Le Suisse a une expé­rience du circuit inéga­lable. Du coup, quand un jour­na­liste lui demande ce qu’il faut faire pour « réussir », il explique comme il sait le faire l’at­ti­tude à adopter : « Je crois que ce qui compte dès le début, c’est d’être bien entouré. J’ai un frère plus âgé et je suis très proche de mes parents. Ce qui a compté aussi pour moi, c’est un certain degré de liberté. La ques­tion est donc de rester heureux dans la vie, et pendant le circuit, le tournoi, parce qu’on est souvent en dépla­ce­ment, on perd, on gagne, on s’en­traîne, on gagne et on est censés être heureux, parce qu’on vit dans un rêve. C’est vrai, on vit dans un rêve, mais c’est à nous de trouver le chemin à suivre, en profiter, quand on s’en­traîne, quand on change d’endroit ou rester chez soi de temps en temps, cela peut convenir. Le seul problème, c’est que parfois, on peut avoir l’im­pres­sion – et d’ailleurs, c’est là que l’équipe a son rôle à jouer – que tous les autres jouent alors que nous, on est là, on s’en­traîne ou pas, et que l’on manque quelque chose, on manque quelque chose. Et heureu­se­ment pour moi, je n’ai pas toujours eu à jouer. J’ai pu prendre de la distance et à chaque fois, je me suis dit « tiens, j’ai un certain niveau, j’ai réussi à l’atteindre » 

Instagram
Twitter