AccueilRoland GarrosForetz‐Gacon : « Je ne vais pas m’ar­rêter là »

Foretz‐Gacon : « Je ne vais pas m’arrêter là »

-

Stéphanie Foretz‐Gacon n’a pas fait le poids, aujourd’hui, pour son quin­zième Roland Garros. La Française s’est inclinée 6–3 6–0 face à Roberta Vinci. En confé­rence de presse, elle fait le point sur son avenir.

Son match

« Là, je joue contre Roberta Vinci qui joue très bien depuis quelques mois sur sa surface, la terre battue. J’avais mis une bonne tactique en place. Au premier set, c’était très accroché. Après, c’était diffi­cile de tenir le truc tout un match. Au début, elle était un peu tendue aussi, elle faisait des fautes directes qu’elle n’a pas faites au deuxième set. Pour moi, ce n’est pas facile, car elle slice tout le temps. Elle à un jeu un peu atypique. Je préfère les filles qui ont des frappes un peu à plat. Ces derniers temps, je me suis moins entraînée, j’ai fait mes tournoi sur terre mais j’ai eu mal au pied et n’ai pas pu jouer Strasbourg alors que, d’ha­bi­tude, je le joue super bien pour me préparer. »

Son physique

« Physiquement, je n’ai pas eu mal aux pieds, c’était positif, j’ai pu tenir le je match. Après, c’est une bonne joueuse, je l’ai un peu suivie dans les derniers tour­nois. Je me suis fait plaisir, car j’ai joué vers l’avant, je suis montée au filet et avec l’âge, je prends du plaisir à aller au filet. En plus, je volleye pas mal. Après, la diffi­culté c’était tenir un match en entier du début à la fin. Voilà, c’était dur. »

Son avenir

« Je ne vais pas m’ar­rêter là, c’est certain, il y en aura un seizième (Rolans Garros) et j’es­père revenir dans les 100. J’ai été pas mal blessée l’an dernier, j’avais fait un super début d’année. Là, c’est plus compliqué, car j’ai beau­coup de points à rattraper. Je vais bien jouer sur gazon aussi prochai­ne­ment. Je vais avoir une deuxième partie d’année inté­res­sante, que j’es­père mettre à profit pour retourner dans les 100. L’objectif est d’aller sur gazon direct. Malheureusement, mon pied ne me permet pas d’en­chaîner les tour­nois. Je vais juste jouer un tournoi avant les quali­fi­ca­tions de Wimbledon car je vais peut‐être devoir m’ar­rêter avec Wimbledon, j’ai un tendon un peu moyen, il n’est pas à opérer mais j’ai mal depuis 12 semaines, il est enflammé. Les méde­cins m’ont préco­nisée de m’ar­rêter un peu plus long­temps après Wimbledon. Je peux jouer avec, mais il faut que je fasse atten­tion. J’ai 32 ans, j’ai l’im­pres­sion que mon corps ne récu­père pas comme avant. Il va falloir que je fasse un peu atten­tion. »

De votre envoyé spécial à Roland Garros

Pour suivre la quin­zaine de Roland Garros sur TWITTER avec les jour­na­listes de WELOVETENNIS et avoir toutes les infos des coulisses, c’est ici :

Pour suivre RCV : c’est ici

Pour suivre Pauline Dahlem : c’est ici

Instagram
Twitter