AccueilRoland GarrosGuillaume Martin : "Si un cycliste fait la même chose que Nadal,...

Guillaume Martin : « Si un cycliste fait la même chose que Nadal, tout le monde lui tomberait dessus en le qualifiant de dopé »

-

Faisant partie des meilleurs coureurs cyclistes fran­çais depuis plusieurs années, Guillaume Martin a décidé d’aller plus loin que son homo­logue Thibaut Pinot, qui a publié un tweet assez cassant après avoir appris que Rafael Nadal avait eu recours à des infil­tra­tions anes­thé­siantes pour remporter son 14e Roland‐Garros. 

Interrogé par L’Équipe au cours d’une longue inter­view globa­le­ment désor­donnée, Martin veut surtout pointer du doigt les diffé­rences de trai­te­ment entre les sports même s’il mélange souvent plusieurs sujets. Ce qui est assez regrettable. 

« Ce qu’a fait Nadal aurait été impos­sible dans le vélo, et je trouve ça normal. Si on est malade ou blessé, on ne court pas, on ne fait pas de compé­ti­tion, ça me semble du bon sens. Pour plusieurs raisons. En premier lieu, pour la santé des athlètes. Sur le long terme je ne suis pas sûr que cela fasse du bien à la cheville de Nadal. Et en plus, les médi­ca­ments et encore plus les infil­tra­tions n’ont pas qu’un effet de guérison, ça peut certai­ne­ment avoir des effets sur la perfor­mance ou être détourné afin d’amé­liorer la perfor­mance, donc ça me semble très limite. […] Si un cycliste fait la même chose, déjà c’est interdit, mais quand bien même ça ne le serait pas, tout le monde lui tombe­rait dessus en le quali­fiant de dopé parce qu’il y a un tel arrière‐plan culturel, de tels clichés atta­chés au vélo. Alors que des gens encensent Nadal pour être capable d’aller aussi loin dans la douleur. Je crois que Zlatan Ibrahimovic a égale­ment parlé de ses infil­tra­tions à un genou. Ils passent pour des héros parce qu’ils vont loin dans la douleur, mais en fait, ils s’aident de substances pour aller loin dans la douleur et encore une fois, c’est très limite. Le vain­queur dans le vélo, en parti­cu­lier celui du Tour, même s’il n’y a aucun élément derrière, il est systé­ma­ti­que­ment accusé de dopage..