Accueil Roland Garros Guistino, vainqueur au bout de 6H01, Moutet peut nourrir des regrets

Guistino, vainqueur au bout de 6H01, Moutet peut nourrir des regrets

-

Voila le type de duel qui aurait enflammé le stade. Une vraie bataille comme seule la terre-battue sait nous en offrir. Cinq manches avec des retournements continuels, des points fabuleux, des fautes grossières, deux balles de match sauvées par Corentin mais au final une défaite bien cruelle : 0-6, 7-6, 7-6, 2-6, 18-16 face à l’Italien Lorenzo Giustino (157ème).

Une pièce longue, très très longue, ce qui fit dire à Corentin pendant le duel : « C’est infinissable ». Et ce fut le cas pour Moutet qui a servi 3 fois pour conclure…

L’Italien Giustino qui n’avait jamais gagné le moindre match en Grand Chelem s’offre donc un baptême du feu mémorable.

Les deux champions finissent pas loin du record entre Arnaud Clément et Fabrice Santoro en 2004 avec un match qui avait duré 6H33. C’est donc le deuxième match le plus long de l’histoire du tournoi, une maigre consolation pour le Tricolore.

Au prochain tour, l’Italien sera opposé à Diego Schwartzman. Il faut juste espérer qu’il pourra courir.

Instagram
Twitter