AccueilRoland GarrosLa fédé­ra­tion réagit

La fédération réagit

-

Dans un commu­niqué plutôt laco­nique, la Fédération Française se dit plus qu’é­tonnée par la déci­sion du tribunal admi­nis­tratif. Elle va faire appel de cette déci­sion et a expliqué qu’elle allait se rappro­cher rapi­de­ment de la Mairie de Paris pour analyser la situa­tion. Malgré tout, la réalité est bien cruelle. Le projet d’ex­ten­sion est stoppé net et il semble bien que la bataille n’en soit qu’à  ses débuts. Et l’idée de se délo­ca­liser dans un lieu accueillant plutôt que conserver le Roland Garros d’au­jourd’hui va sûre­ment revenir au goût du jour et ce même si la fédé­ra­tion ne veut pas en entendre parler comme l’a expliqué au Figaro son direc­teur général Gilbert Ysern : « C’est le projet qu’il faut pour le tennis fran­çais. Le projet qu’il faut pour assurer la péren­nité du tournoi. Nous conti­nue­rons à le porter avec la même détermination. »

Instagram
Twitter