AccueilRoland GarrosLa magie de Roland a opéré pour Monfils

La magie de Roland a opéré pour Monfils

-

Enfin ! Après quinze mois de galère, Gaël Monfils s’est offert une belle éclaircie. Il s’impose face à Albert Ramos‐Viñolas (1–6, 7–6[6], 6–3, 6–4), un client sur terre battue.

Une entame catastrophique

Breaké d’entrée, le Français a eu beau­coup de mal à rentrer dans son match. Pas assez mobile, il a commis 18 fautes directes en sept jeux et à logi­que­ment perdu la première manche en 24 petites minutes face à un Ramos fidèle à lui‐même, solide et constant.

Un deuxième set aux allures de tournant

Poussé par près de 1000 spec­ta­teurs bruyants et par Elina Svitolina, Gaël s’est montré plus entre­pre­nant (peut‐être un peu trop par moments). Malgré quelques choix tactiques douteux et un revers fragile, Lamonf a arraché la deuxième manche en sauvant une balle de set. Le tour­nant du match.

Des gifles en coup droit dans le troi­sième acte

Dans cette troi­sième manche, le 15ème mondial s’est réglé en revers et a envoyé des lourdes frappes en coup droit. Résultat : 19 coups gagnants et un set très solide.

Un finish au courage

Souvent inquiété sur son service (50% seule­ment de premier service seule­ment au quatrième set), Monfils s’est arraché pour gagner un gros combat. Il réalise de loin son meilleur match depuis un an et demi. Une petite renais­sance à confirmer contre Mikael Ymer au prochain tour.

Instagram
Twitter