Accueil Roland Garros La nou­velle balle de Roland‐Garros va‐t‐elle han­di­ca­per le jeu de Rafael Nadal…

La nouvelle balle de Roland‐Garros va‐t‐elle handicaper le jeu de Rafael Nadal ?

-

Nos confrère du site espa­gnol Puntodebreak ont mené une enquête assez com­plète au sujet de la nou­velle balle qui sera uti­li­sée cette année à Roland‐Garros. 

En effet, ce sera la pre­mière année du contrat de cinq ans signé par la marque Wilson avec Roland‐Garros. Auparavant, c’é­tait Babolat qui four­nis­sait les balles. 

Ce chan­ge­ment implique donc une nou­velle balle qui est fabri­quée spé­ci­fi­que­ment pour le tour­noi. Cependant, elle n’est joué sur aucun tour­noi sur terre bat­tue sur le cir­cuit ATP. Sur le cir­cuit WTA, c’est dif­fé­rent puisque aux Internationaux de Strasbourg c’est le cas. 

Les joueurs devront donc s’y habi­tuer pen­dant leur séjour à Paris pré­cé­dem­ment leur entrée en lice pour ne pas être sur­pris en match. 

PuntoDeBreak a donc fait tes­ter la balle Roland Garros de Wilson a un ancien joueur argen­tin pour avoir son avis. Il est caté­go­rique sur ses spé­ci­fi­ci­tés tech­niques : « La balle n’est pas très rebon­dis­sante. Elle est dure et pas très vive. Je sens que lorsque la balle est frap­pée très fort, elle meurt ou ralen­tit un peu dans les airs, elle ne sort pas très fort de la raquette, puis lors­qu’elle rebon­dit, la balle prend de la vitesse. Je suis intri­gué et j’ai­me­rai vrai­ment savoir si Nadal va trou­ver cette balle confor­table, selon moi je pense qu’il sera dif­fi­cile de lui don­ner beau­coup de vitesse et d’ef­fets » a expli­qué Javier Frana.

Pour l’ins­tant, il faut avouer que lors des qua­li­fi­ca­tions, le sujet de la balle n’a pas créé de polé­miques. Il faut dire que les médias sont un peu trop concen­trés sur le cas Dzumhur que sur l’as­pect sportif. 

Instagram
Twitter